Facebook Pixel

Portage salarial et retraite : comment ça marche ?

Guillaume avatar

Écrit par Guillaume

Publié le 16/02/2022

consulting-with-lawyer
Sommaire

Vous vous interrogez sur les conséquences du portage salarial sur votre retraite ? Ou bien sur la possibilité d’exercer une activité de consultant une fois arrivé(e) au terme de votre vie active ? En effet, il y a deux manières de considérer la question du portage salarial et de la retraite. D’une part, l’impact d’une activité de portage sur le montant de votre future pension, car les salariés portés cotisent pour la retraite dans le cadre de leur protection sociale – cela fait partie des droits et obligations du salarié porté. D’autre part, la possibilité de pratiquer le cumul emploi-retraite en portage et de continuer une activité professionnelle. Dans cet article, nous faisons la lumière sur ces deux aspects.

Quel est l’impact du portage salarial sur votre future retraite ?

Le succès du portage salarial s’explique par les nombreux avantages dont bénéficient les consultants portés. Entre autres choses, ceux-ci profitent de la couverture sociale propre au statut de salarié, à savoir : l’affiliation au régime général de la Sécurité sociale, l’assurance chômage, les congés payés, mais aussi les cotisations pour la retraite.

Portage salarial et retraite : les cotisations

Il faut savoir que les revenus en portage sont soumis aux cotisations patronales et salariales. Celles-ci sont prélevées par la société de portage salarial sur le chiffre d’affaires, en même temps que les frais de gestion.

Le salaire touché par le consultant équivaut ainsi à 50 % environ du bénéfice réalisé, ce qui est moins élevé qu’avec d’autres statuts juridiques (comme pour l’auto-entrepreneur). Mais la bonne nouvelle, c’est que le consultant porté cotise au régime des salariés et cumule ainsi des droits à la retraite sur la base de son salaire annuel.

Pour valider un trimestre, il faut percevoir dans l’année une rémunération égale à 150 fois le montant du Smic horaire brut, soit 1 537,50 € (en 2021). Ce qui veut dire qu’il faut toucher 3 075 € pour valider deux trimestres, 4 612,50 € pour en valider trois, et 6 150 € pour en valider quatre sur l’année.

Le calcul de la pension de retraite

Si vous exercez une activité en portage, le calcul du montant de votre pension de retraite se fera, comme pour les salariés, sur la base de 50 % de la moyenne des 25 meilleures années de revenus. Notez que ce sont les rémunérations brutes qui sont prises en compte, à savoir : le chiffre d’affaires moins les frais de gestion de l’entreprise de portage, moins les charges patronales.

En même temps que vous cotisez au régime général de la Sécurité sociale, vous bénéficiez aussi du régime complémentaire Agirc-Arrco. C’est l’un des avantages du portage, car ce régime est très avantageux, en particulier lorsque les revenus sont élevés. Ainsi, les rémunérations supérieures au plafond de la Sécurité sociale (3 428 € en 2021) permettent de cotiser 21,59 % et de bénéficier d’un plus grand nombre de points de retraite complémentaire.

En résumé, pour comprendre les liens entre portage salarial et retraite, il suffit de garder en tête que les années d’activité en tant que consultant porté comptent comme des années de salariat « classique » au moment de déterminer l’âge de la retraite et le montant des pensions.

L’emploi en portage pour valoriser sa pension de retraite

Un autre point important, au sujet du portage salarial et de la retraite, a trait à la possibilité d’exercer une activité en portage à l’approche de l’âge du départ, afin de valoriser votre pension. Cela peut être le cas si vous peinez à retrouver un emploi en tant que senior.

Signer un contrat de travail avec une société de portage vous permet ainsi de valider vos trimestres manquants, d’améliorer la moyenne des 25 dernières années en conservant un salaire annuel moyen élevé, ou d’accumuler des points pour le régime complémentaire.

En optant pour le portage salarial pour garder une activité, vous profitez aussi de tous les autres avantages du statut de salarié, dont une protection sociale accrue : congés payés, assurance chômage, et indemnités en cas d’arrêt de travail (voir à ce sujet notre article portage salarial et arrêt maladie).

Pouvez-vous cumuler portage salarial et retraite ?

Le lien entre portage salarial et retraite ne se limite pas à une question de calcul de pension. Il est aussi possible de bénéficier du portage pour travailler au-delà de l’âge de la retraite. Un tel cumul emploi-retraite revêt plusieurs avantages :

  • Vous restez actif(ve)

  • Vous complétez vos revenus

  • Vous continuez à faire valoir votre expertise

  • Vous déléguez vos démarches administratives et comptables à l’entreprise de portage

  • Votre profil est attractif pour les clients, qui peuvent profiter des compétences souhaitées sans avoir à recruter

Il y a toutefois un inconvénient à combiner portage salarial et retraite : vous restez redevable des mêmes charges que les salariés actifs. Ce qui signifie que vous cotisez pour le chômage (sans y avoir droit) et pour la retraite (sans pouvoir augmenter vos droits).

Comment fonctionne le cumul emploi-retraite en portage ?

Cumuler une activité en portage salarial et la retraite est tout à fait possible. Vous pouvez ainsi additionner pensions et revenus d’activité. Mais en fonction de votre situation, il est possible que vous revenus soient soumis à un plafond.

Vous pouvez toucher vos pensions et vos revenus en intégralité si :

  • Vous avez atteint l’âge légal de la retraite ;

  • Vous avez liquidé vos pensions (régime de base et régime complémentaire) ;

  • Vous reprenez une activité en portage dans un domaine qui dépend d’un régime de retraite différent de celui qui vous verse votre pension.

En revanche, le cumul portage salarial et retraite est partiel si vous ne remplissez pas ces conditions. Auquel cas, le plafond est fixé à :

  • 1,6 fois le Smic (soit 2 543,15 € à compter d’octobre 2021),

  • ou la moyenne des trois derniers salaires perçus avant la retraite.

Sachant que c’est le plafond le plus élevé qui est retenu pour faire le calcul. En cas de dépassement, la pension cumulée est réduite dans les mêmes proportions, jusqu’à ce que vous repassiez sous le plafond ou que vous mettiez fin à votre activité. 

Enfin, pensez aux démarches à accomplir pour cumuler portage salarial et retraite. Vous devez informer de votre reprise d’activité la dernière caisse de retraite à laquelle vous avez été affilié(e), ou celle auprès de laquelle vous avez cotisé le plus longtemps. Il vous faut aussi communiquer l’identité de la société de portage, la date du début d'activité, déclarer sur l’honneur que vous avez liquidé vos pensions, et indiquer la nature et le montant des revenus perçus si vous dépassez le plafond.

Pour aller plus loin :

Prêt à vous lancer ?

Nous contacter