Facebook Pixel

Création d’entreprise : le guide à lire avant de vous lancer !

Sophie avatar

Écrit par Sophie

Publié le 22/04/2022

Personal Branding
Sommaire

Il existe autant de raison de créer son entreprise que d'entrepreneurs : l'envie de confronter une nouvelle idée au marché, être son propre patron, proposer une approche en phase avec ses valeurs, ... Que votre idée de business soit innovante ou déjà existante, l’important c’est de vous lancer dans cette aventure exigeante et excitante qu'est l'entrepreneuriat ! Mais avant de signer vos premiers contrats et d'accueillir vos premiers salariés, il faut réaliser quelques démarches et connaître quelques principes de base. Nous vous les présentons ici dans ce guide de la création d’entreprise.

Les étapes de la création d’entreprise

Rédiger les statuts, domicilier son entreprise, ouvrir un compte bancaire ... Autant de démarches à réaliser au démarrage de votre nouvelle vie d'entrepreneur !

Vous devrez également mener à bien des réflexions stratégiques sur le devenir de votre entreprise : quel est votre produit (ou votre service) ? A quel besoin répond-il ? Quelle est votre clientèle cible ? Comment allez-vous la toucher ? A partir de quel niveau de vente êtes-vous rentable ?

La réponse à ces questions peut sembler évidente, mais elle ne l'est pas toujours. N'hésitez pas à demander à vos amis, à votre famille ou à votre réseau professionnel de challenger votre idée. Cela vous permettra d'offrir une gamme de produits (ou de services) claire, et d'avoir une tarification cohérente.

Une fois que vous aurez tous ces points en tête, vous aurez une idée claire de votre business model et vous serez en mesure de rédiger un business plan cohérent et argumenté pour aller chercher des partenaires (associés, partenaires financiers, incubateurs, etc.)

Vous découvrirez dans ce guide des étapes de la création d’une entreprise les bonnes questions à se poser, comment rédiger un business plan, comment contacter des partenaires.

Les statuts juridiques

Une des étapes inévitables de la création d'une entreprise est le choix de sa forme juridique. Il en existe de nombreux, et le choix reflète l'orientation stratégique que vous souhaitez donner à votre entreprise. C'est pour cette raison que nous consacrons un chapitre entier de notre guide sur le choix du statut juridique pour votre entreprise.

Si vous venez de vous mettre à votre compte pour exercer l'activité que vous aviez en CDI (hors profession libérales) le portage salarial peut être un bon choix pour vous : vous ne gérez que l'aspect "métier" de votre activité, et l'entreprise de portage se charge de la contractualisation, de la facturation et de la comptabilité. Cela peut être une excellente solution pour organiser en douceur le passage du salariat au freelancing.

Les aides financières à la création d’entreprise

Il existe en France de nombreuses aides financières à la création d'entreprise. Elles peuvent prendre des formes multiples comme des exonérations de côtisations sociales, des prêts, des subventions, et elles sont proposées par de multiples organismes : Pôle Emploi, les CCI, la BPI, parfois même les régions. Il en existe forcément une adaptée à votre situation !

Parmi ces aides, il existe notamment :

  • L'ARCE proposée par Pôle Emploi. Elle permet de recevoir en deux versements l'intégralité de votre "capital de droits" Pôle Emploi au lieu de toucher vos ARE chaque mois.

  • L'ACRE correspond à une exonération partielle de cotisations sociales.

  • Le dispositif NACRE : compétence des régions, cette aide consiste en un accompagnement des entrepreneurs pendant 3 ans.

Il existe également des aides réservées aux femmes, aux jeunes, ainsi que pour les personnes en situation de handicap.

Les partenaires de votre entreprise

En tant qu'entrepreneur, vous allez faire de nombreuses rencontres sur la route vers le succès, et nombreux seront ceux qui deviendront des partenaires de votre entreprise : la banque publique d'investissement (BPI), les chambres de commerce et d'industrie (CCI), les réseaux d'entrepreneurs (comme l'association BGE ou l'ADIE), les incubateurs d'entreprise, ainsi que tout l'écosystème de votre société (expert-comptable, clients, fournisseurs).

N'hésitez pas à tisser de liens humains et commerciaux avec de nombreux acteurs de l'entrepreneuriat : tout seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin !

Votre situation personnelle

Votre situation personnelle va jouer un rôle capital lors de la création de votre entreprise. En effet, selon votre situation, certaines formes d'entreprise ou certains domaines d'activité vous serons interdits. Par exemple, les mineurs et les fonctionnaires ne peuvent pas créer d'entreprise comme ils le souhaitent, des règles existent et encadre vigoureusement leurs activités d'entrepreneurs.

Enfin, selon vos compétences, votre caractère et votre patrimoine financier, vous serez plus ou moins en capacité d'apporter des assets à votre entreprise. Il vous faudra donc peut-être recruter pour combler les connaissances ou savoir-faire que vous ne maîtrisez pas (encore !), ou bien vous former.


Prêt à vous lancer ?

Nous contacter