AccueilGuide formation professionnelle
Contrat Formation Professionnelle

Qu'est-ce qu'un contrat de formation professionnelle ?

contrat de formation professionnelleBusinessman working and writing notes in officeby JESHOOTS.COM
Détails de publication
Naviguez sur nos réseaux :

Sommaire

Il s'agit d'un accord formel entre un employeur et un salarié, dans lequel l'employeur s'engage à dispenser une formation professionnelle spécifique au salarié, et ce dernier s'engage à suivre cette formation pour acquérir de nouvelles compétences et connaissances.

Ce contrat est régi par des lois et réglementations spécifiques, qui visent à garantir les droits et obligations de chaque partie impliquée. Il peut prendre différentes formes selon les pays et les législations en vigueur, mais son objectif principal est de favoriser le développement professionnel et l'employabilité des salariés.

Quels sont les contrats de formation professionnelle ? 

Il existe plusieurs types de contrats de formation professionnelle, qui varient en fonction du pays et des législations en vigueur. Voici quelques-uns des contrats les plus courants :

  • contrat d'apprentissage : il est utilisé pour les jeunes âgés de 16 à 25 ans. Il combine une formation pratique en entreprise et une formation théorique dispensée dans un établissement d'enseignement ;
  • contrat de professionnalisation : il concerne les demandeurs d'emploi âgés de plus de 16 ans et les jeunes de 16 à 25 ans révolus. Il vise à favoriser leur insertion professionnelle en leur offrant une formation en alternance entre l'entreprise et un centre de formation ;
  • contrat de formation continue : il concerne les salariés déjà en poste qui souhaitent acquérir de nouvelles compétences ou se perfectionner dans leur domaine. La prise en charge financière de la formation peut être assurée par l'employeur, l'OPCO (Opérateur de compétences) ou d'autres dispositifs de financement ;
  • contrat de qualification : il est destiné aux demandeurs d'emploi de plus de 26 ans sans qualification ou ayant une qualification insuffisante pour accéder à l'emploi souhaité. Il offre une formation en alternance entre l'entreprise et un centre de formation ;
  • contrat de projet : il est utilisé dans certains secteurs spécifiques pour des formations spéciales ou des projets ponctuels. Il peut être utilisé pour des formations de courte durée ou des formations sur mesure répondant à des besoins spécifiques de l'entreprise.

Quelle est la différence entre un contrat de formation professionnelle et une convention de formation ? 

Le contrat de formation professionnelle est un accord formel établi entre un employeur et un salarié dans le cadre d'une formation professionnelle spécifique. Il définit les droits et les obligations de chaque partie, les objectifs de la formation, sa durée, son contenu et les modalités de financement. Il est régi par des lois et réglementations spécifiques. 

La convention de formation est un document juridique qui formalise l'accord entre un organisme de formation et un bénéficiaire de la formation. Elle est établie avant le début de la formation et précise les conditions de la formation, les objectifs pédagogiques, la durée, les modalités d'évaluation, les droits et devoirs de chaque partie, ainsi que les modalités de règlement des frais de formation.

Quelle est la durée minimum de formation professionnelle pendant la durée du contrat ?

La durée minimum de formation professionnelle pendant la durée d'un contrat varie en fonction du type de contrat de formation professionnelle et des réglementations spécifiques de chaque pays. Voici quelques indications générales :

  • contrat d'apprentissage : la durée minimale d'un contrat d'apprentissage est généralement de 6 mois à 3 ans, selon le niveau de qualification visé ;
  • contrat de professionnalisation : la durée minimale est généralement de 6 à 12 mois, mais elle peut être prolongée en fonction du niveau de qualification visé ;
  • contrat de formation continue : la durée minimale de formation dépend des objectifs et du contenu de la formation prévue. Il n'y a pas de durée minimale spécifique fixée par la loi, car cela peut varier en fonction des besoins de formation spécifiques de l'entreprise ou du salarié ;
  • contrat de qualification : la durée minimale d'un contrat de qualification est généralement de 6 à 12 mois, mais elle peut être prolongée en fonction du niveau de qualification visé.

Quels sont les documents obligatoires pour une formation professionnelle ?

Lors de la mise en place d'une formation professionnelle, certains documents sont généralement considérés comme obligatoires pour garantir la transparence et la conformité des processus. Voici quelques documents couramment requis : 

  • convention de formation ;
  • programme de formation ;
  • plan de formation ;
  • contrat de formation professionnelle ;
  • attestation de formation. 

Comment remplir un contrat de formation professionnelle ? 

Remplir un contrat de formation professionnelle peut varier en fonction du type de contrat spécifique et des réglementations propres à chaque pays :

  • identifier les parties impliquées : indiquez clairement les coordonnées de l'employeur, de l'organisme de formation et du bénéficiaire de la formation ;
  • définir les objectifs pédagogiques de la formation : les compétences et les connaissances que le bénéficiaire est censé acquérir à la fin de la formation ;
  • déterminer la durée et les modalités de la formation : précisez les dates de début et de fin, le nombre d'heures de formation prévues, la fréquence (temps plein, temps partiel, alternance, etc.) et les modalités d'organisation de la formation (en présentiel, à distance, mixte, etc.) ;
  • préciser les moyens pédagogiques et les ressources : décrivez les méthodes pédagogiques qui seront utilisées pendant la formation, ainsi que les ressources et les supports de cours mis à disposition du bénéficiaire ;
  • régler les questions financières : si nécessaire, indiquez les modalités de financement de la formation, telles que les frais de formation, les modalités de prise en charge financière (par l'employeur, par un OPCO, par le bénéficiaire lui-même, etc.) et les éventuelles indemnités ou rémunération prévues pendant la formation ;
  • définir les droits et obligations des parties : les engagements de l'employeur à fournir la formation, l'obligation pour le bénéficiaire de suivre assidûment la formation, les modalités d'évaluation et de validation, ainsi que les conditions de résiliation ou de rupture du contrat le cas échéant ;
  • signer et dater le contrat : une fois que toutes les informations ont été correctement remplies, assurez-vous que toutes les parties concernées signent et datent le contrat pour attester de leur accord mutuel.

Nos derniers articles du même thème :

21/9/2023

Envie de changement, vers une évolution professionnelle ?

Avoir un besoin d'évolution professionnel, c'est normal. Mais pour qu'elle se passe au mieux, l'évolution professionnelle se prépare sur plusieurs plans.

Lire l'article
20/9/2023

Devenir pompier professionnel : comment faire ?

Devenir pompier professionnel n’est pas impossible si votre vocation est de servir et de protéger les autres.

Lire l'article
20/9/2023

Pourquoi suivre une formation professionnelle en anglais ?

Le saviez-vous ? L’anglais est la langue la plus parlée dans le monde.

Lire l'article
20/9/2023

Comment mener un entretien professionnel ?

L’entretien professionnel est vital pour une bonne gestion des ressources humaines, et donc pour le bon fonctionnement de l’entreprise.

Lire l'article
21/8/2023

Stagiaire de la formation professionnelle : qu'est-ce que c'est ?!

Le financement d'une formation professionnelle ne fait pas partie des attributions de la CAF, mais elle joue un rôle dans l'obtention des aides.

Lire l'article
21/8/2023

Se former pour mieux performer : comment en faire la demande lors de votre entretien professionnel ?

L’entretien professionnel aide l’employeur à identifier les besoins en formation professionnelle. Voici comment conduire un entretien de manière efficace.

Lire l'article