AccueilTaux journalier moyen
TJM Secteur IT

Guides des tarifs et calcul TJM

personne réfléchissant à son TJMBusinessman working and writing notes in officeby JESHOOTS.COM
Détails de publication
Naviguez sur nos réseaux :

Sommaire

Travailler en freelance dans le secteur des technologies de l’information donne l’occasion de se charger de différentes missions et permet de développer les compétences plus rapidement. Néanmoins, en tant que travailleur indépendant, il faut toujours déterminer son Taux journalier moyen ou TJM

Le secteur des technologies de l’information : Ce qu'il faut savoir ?

Le secteur des technologies de l’information (TI) évolue constamment avec les avancées technologiques. C’est un domaine qui comprend plusieurs sortes de métiers et de technologies. De plus, les technologies de l’information (TI) sont indispensables dans de nombreux domaines, tels que la télécommunication, le marketing, la finance, l’éducation, la santé, la sécurité, le commerce, etc.

Les métiers des technologies de l’information

Voici une liste non exhaustive des métiers du secteur des technologies d’information :

  • Développeur de logiciels
  • Ingénieur de réseau
  • Administrateur de base de données
  • Analyste de sécurité informatique
  • Analyste de données
  • Analyste de systèmes
  • Architecte de solutions informatiques
  • Spécialiste en intelligence artificielle
  • Consultant en TI
  • Gestionnaire de projet informatique

Comment devenir freelance dans le secteur des TI ?

Exercer un métier des technologies de l’information requiert des compétences techniques dans le domaine. Pour acquérir ces compétences, vous pouvez suivre des formations en ligne ou des cours universitaires, appuyés par des pratiques en travaillant dans des projets personnels.

Si vous souhaitez travailler en freelance dans le secteur, vous devez suivre les étapes ci-dessous, une fois que vous avez acquis les compétences nécessaires :

  • Renforcer votre spécialisation
  • Définir votre statut juridique
  • Fixer votre TJM ou Taux journalier moyen
  • Construire un portfolio
  • Trouver une mission
  • S’occuper de la gestion administrative et financière de votre activité professionnelle
  • Construire une réputation

L’importance de bien définir son TJM

Le Taux journalier moyen (TJM) est un élément essentiel de votre profil en tant que travailleur indépendant dans le secteur des technologies de l’information. Voici les raisons pour lesquelles, il est important de bien le définir :

  • Le TJM inclut tous les coûts liés à une mission ou à un projet. Alors, fixer un TJM approprié permet d’éviter les mauvaises surprises financières.
  • Un TJM juste et transparent vous permet d’établir facilement une relation de confiance avec votre client. Cette relation peut conduire le client à vous confier des projets futurs, ce qui entraîne un contrat de travail à long terme.
  • Fixer un TJM compétitif permet de décrocher des missions intéressantes. Avec la réalisation de ces dernières, vous pouvez développer votre expertise.
  • Un TJM qui prend bien en compte votre expertise et votre expérience peut vous encourager à vous former davantage et à développer de plus en plus vos compétences.
  • Par contre, si le TJM est trop bas, vous enregistrez certainement une perte ou vous serez dans la contrainte de fournir un service de qualité inférieure. Cela peut détruire votre réputation.

La méthode à suivre pour calculer son TJM TI

La méthode la plus simple pour déterminer votre TJM est de déterminer en premier lieu le salaire mensuel brut. Il représente votre salaire chaque mois sans compter vos dépenses. Vous pouvez l’évaluer en fonction de vos compétences, votre niveau d’expertise et des tarifs pratiqués par les freelances qui ont le même profil que vous sur le marché.

Ensuite, vous ajoutez au revenu souhaité tous les coûts qui sont liés au fonctionnement de votre activité professionnelle. Vous faites, par exemple, la somme de votre loyer, vos assurances, vos matériels informatiques, vos licences de logiciels, vos frais de déplacement, vos cotisations sociales et les taxes. Si vous êtes un salarié porté auprès d’une entreprise de portage salarial, vous devez également ajouter les frais de la gestion administrative et financière.

Par la suite, vous déterminez le nombre de jours travaillés dans l’année. Il est généralement à 220 jours par an si vous choisissez de travailler 5 jours pendant la semaine. Pour avoir votre TJM, vous devez juste diviser la somme du salaire brut et des coûts par ce nombre de jours travaillés.

Il est important de réviser régulièrement votre TJM pour vous assurer que vous êtes compétitif sur le marché et que vous facturez un tarif équitable pour vos compétences et votre expérience.

Nos derniers articles du même thème :

1/13/2024

TJM ou Taux journalier moyen : Ce qu'il faut savoir

Baromètre TJM des travailleurs en Freelance,Calcul du salaire net avec un TJM de 300 euros

Lire l'article
1/13/2024

Les différents critères permettant de faire le TJM

Qu'est-ce que le taux journalier moyen ou TJM ? A quoi il sert et comment le calculer ? Découvrez quelques exemples dans ce guide.

Lire l'article
1/13/2024

Comment faire pour travailler en freelance en Suisse ?

Le Taux journalier moyen perçu par un freelancer est différent du revenu d’un salarié. Voici un guide pour calculer le TJM freelance en Suisse

Lire l'article
1/13/2024

Comment fixer un TJM adapté à vos objectifs ?

Travailler comme indépendant offre de nombreux avantages. Mais il comporte également son lot d’inconvénients.

Lire l'article
1/13/2024

Comment devenir Freelance en Suisse ?

Comment définir son TJM pour travailler en freelance en Suisse

Lire l'article
1/13/2024

Quels sont les avantages de travailler en tant que Freelances en France ?

Par les avantages considérables qu’il présente, travailler en freelance en France est actuellement un mode de travail au goût du jour.

Lire l'article