Facebook Pixel

Reconversion professionnelle : pourquoi pas vous ?

Sophie avatar

Écrit par Sophie

Publié le 16/06/2023

Comment fonctionne le portage salarial ?
Sommaire

Pour s’y préparer, il faut généralement acquérir de nouvelles compétences et participer à une formation professionnelle pour mieux comprendre et maîtriser ce nouveau domaine d’activité. Mais quelles sont les raisons qui peuvent motiver les travailleurs à opérer une reconversion professionnelle ? Comment procéder ?

Pourquoi se lancer dans la reconversion professionnelle ?

Le changement de travail n’est pas une décision à prendre à la hâte. Il nécessite une bonne réflexion et une préparation pour s’assurer de la réussite dans un nouveau domaine d’activité.

1. Qu'est-ce qui pousse les gens à se reconvertir ?

Un salarié peut procéder à une reconversion professionnelle pour des raisons diverses. Les plus fréquentes sont :

  • L’insatisfaction professionnelle : quand le travail actuel n’apporte plus de satisfaction ou qu’il ne correspond plus à ses valeurs et à ses intérêts, le travailleur peut se lancer dans une reconversion professionnelle pour évoluer dans un domaine où il pourra s’épanouir.
  • La recherche de nouvelles opportunités : le changement peut ouvrir des portes à de nouvelles opportunités aux travailleurs. Déjà qu’ils vont se former et acquérir de nouvelles compétences avant de se lancer dans un nouveau domaine, la reconversion professionnelle leur permet aussi de s’adapter aux besoins du marché du travail qui ne cesse d’évoluer.
  • Pour faire de sa passion une source de revenu : c’est un garant de l’épanouissement professionnel. Quand une personne fait une activité qui la passionne, elle ne risque pas de s’en lasser rapidement. C’est moins stressant et cela augmente la confiance en soi. Le travailleur peut se surpasser en explorant tout son potentiel pour développer ses compétences et booster sa carrière professionnelle.
  • Pour conjuguer vie personnelle et vie professionnelle : l’incapacité à équilibrer vie privée et vie professionnelle est une bonne raison de choisir un travail qui permet de mieux gérer son temps. Cela ne signifie pas pour autant qu’il faut se focaliser uniquement sur sa vie personnelle, car les deux sont nécessaires à l’épanouissement. Le but est de les placer au même niveau.
  • Pour devenir indépendant et se lancer dans l’entrepreneuriat : lorsqu’une personne souhaite changer de travail, elle peut choisir n’importe quel domaine, du moment qu’il lui permet d’atteindre ses objectifs. Elle peut se mettre à son compte pour la liberté de gérer elle-même son entreprise et son temps tout en vivant de sa passion.  

2. Les avantages de la reconversion professionnelle

Sur le plan professionnel, les avantages de la reconversion professionnelle sont :

  • L’accès à de nouvelles opportunités de carrière : si le travailleur n’ose pas quitter sa zone de confort, il risque de manquer de belles opportunités. En se lançant dans un secteur en demande, il pourra accéder à des perspectives d’évolution plus élevées. De plus, il pourrait y découvrir quelque chose qui le passionne et qui lui permettra de booster sa carrière.
  • Préserver l’employabilité : lorsqu’un travailleur s’inscrit à des formations professionnelles reconnues pour la reconversion professionnelle, ils gagnent en compétences et en qualifications. Ils pourront alors préserver leur employabilité face à l’évolution du marché du travail.
  • Viser une rémunération plus élevée : lorsque le travail actuel ne promet pas une évolution concrète sur le plan financier, la reconversion professionnelle constitue un bon moyen d’accéder à une rémunération plus élevée. En vous lançant dans un domaine en plein essor, vous pouvez négocier un salaire plus élevé et prétendre à d’autres avantages financiers.
  • Agrandir son réseau professionnel : en intégrant un nouveau domaine d’activité, vous faites la connaissance d’autres professionnels qui pourraient vous aider à évoluer dans votre carrière. Vous aurez aussi la possibilité d’accéder à de nouvelles ressources et à d’autres formations pour se perfectionner dans votre activité professionnelle.

En outre, la reconversion professionnelle favorise aussi le développement personnel. Elle permet :

  • L’épanouissement personnel, car la reconversion consiste généralement à passer d’un domaine d’activité à un autre qui correspond principalement à ses intérêts, à ses passions et à ses valeurs. Cela favorise l’épanouissement personnel et la satisfaction d’avoir une meilleure qualité de vie au travail.
  • Nourrir sa confiance en soi et sa créativité : en changeant de carrière, le travailleur ne va pas uniquement développer ses compétences en évoluant dans un domaine différent. Il va aussi relever de nouveaux défis intellectuels et développer sa créativité pour se familiariser avec son nouvel environnement de travail. Il doit apprendre continuellement, ce qui va l’aider à évoluer sur le plan intellectuel et personnel.
  • Retrouver goût au travail : ce n’est pas uniquement le fait de travailler dans un domaine qui ne le passionne pas que l’employé peut se lasser rapidement. La routine peut aussi l’empêcher de trouver du plaisir à faire son travail. Lorsqu’il procède à une reconversion professionnelle, il ne va pas uniquement changer d’activité ou d’entreprise, il aura aussi un nouveau rôle à assurer. Il n’aura pas à se soucier de sa valeur ni de sa place au sein de l’entreprise. C’est une question que la plupart des employés se posent au bout de quelques années à travailler au sein d’une même entreprise.

3. Les défis de la reconversion professionnelle

Chaque travailleur qui prévoit une reconversion professionnelle doit se préparer à certains défis pour assurer leur lancement. Les plus courants sont :

  • L’acquisition de nouvelles compétences qui nécessite généralement une formation professionnelle. Cela demande du temps, de l’argent et des efforts personnels. C’est en se formant que vous pouvez intégrer un nouveau domaine d’activité plus facilement et répondre à ses exigences.
  • La perte de revenu, car il y aura une période de transition entre l’ancien emploi et le nouveau. Cela peut engendrer une réduction de revenu, surtout si vous avez déjà un travail bien établi et qu’il passe au niveau débutant dans son nouvel emploi.
  • L’incertitude : il n’y a aucune assurance que la transition vers le nouvel emploi se déroule sans accroc. Il faudra alors se préparer aux imprévus, surtout si l’obtention de l’emploi souhaité prend plus de temps que prévu. Il y aura certainement des obstacles, mais il faudra s’y préparer et préserver en cas de difficultés.
  • L’adaptation à un nouvel environnement de travail : il est possible que celui-ci ne soit pas adéquat avec ses valeurs et ses aspirations. Aussi, il faut se donner le temps de s’y familiariser et d’apprécier ce changement pour pouvoir s’épanouir.

Comment faire une reconversion professionnelle quand on est en CDI ?

Pour mettre toutes les chances de son côté, le salarié en CDI a besoin de bien s’organiser s’il veut opérer une reconversion professionnelle :

Définir des objectifs

Pour ce faire, il faudra se poser les bonnes questions : est-ce que la reconversion professionnelle est vraiment la meilleure solution à ses besoins ? Pourquoi choisir cette option par rapport à la situation professionnelle actuelle ? Dans quel domaine vous désirez intégrer pour vous sentir épanoui ? Qu’est-ce que vous attendez principalement de votre nouveau travail ? etc.

Ne pas négliger les enjeux de la reconversion professionnelle

Elle peut prendre du temps. Aussi, il faut s’armer de patience et de persévérance pour éviter le gaspillage (de temps, d’énergie, d’argent, etc.) Il faut souligner que la reconversion peut avoir un impact sur les revenus, car il faudra quitter la sécurité du CDI pour un travail qui n’est pas forcément certain.

Organiser sa reconversion professionnelle

Il faudra évaluer sa faisabilité et faire des recherches pour limiter les risques. Cette étape implique le recueil d’informations sur les entreprises qui recrutent, les postes à privilégier, les rémunérations, etc. Si le but est de se lancer à son compte, il faudra se préparer au lancement et au développement de son activité. Selon votre situation, vous devez vous organiser pour les formations à suivre et les compétences dont vous avez besoin pour réussir dans le nouveau domaine.

Penser au financement

Vous pouvez prétendre à des aides financières pour quitter un CDI et changer de métier. Il y a d’abord le Compte Personnel de Formation ou CPF qui permet de financer les formations. Il permet de cumuler 500€ à 5000 € par an pour les CDI qui veulent se former. Les associations Transitions Pro ont aussi mis en place des dispositifs permettant de changer de travail. Le Projet de Transition Professionnelle ou PTP en est un exemple.

Choisir un métier de reconversion et quitter le CDI

Si votre projet de reconversion professionnelle nécessite votre démission, vous pouvez le faire sans pour autant perdre vos droits au chômage. Pour ce faire, deux options s’offrent à vous : la rupture conventionnelle ou le dispositif de démission-reconversion proposé par Transitions Pro. Pour le choix du nouveau métier, il repose sur les objectifs à atteindre et les métiers qui recrutent.

Quels métiers choisir pour une reconversion professionnelle ?

Afin d’éviter le mauvais choix, vous pouvez vous baser sur trois critères : les métiers qui recrutent, les métiers à risque et les métiers les plus épanouissants.

1. Les métiers qui recrutent en 2023

Ils se concentrent dans différents secteurs dont :

  • le bâtiment,

  • le commerce,

  • la beauté et l’esthétique

  • le TIC

  • le management et le commerce

  • la santé

  • l’environnement

  • l’agriculture

2. Les métiers à risque

Certains métiers sont classés à risques en raison de plusieurs facteurs comme l’évolution de la technologie et la réduction de la demande. Cela peut concerner :

  • L’industrie manufacturière qui est influencée par l’automatisation

  • Les centres d’appels avec l’avènement de l’intelligence artificielle et les chatbots

  • La comptabilité et la tenue de livres qui sont eux aussi victimes de l’automatisation des tâches comptables

  • L’imprimerie qui doit s’adapter aux changements apportés par la numérisation

  • Le transport avec l’émergence des véhicules autonomes et des nouvelles technologies de livraison

  • L’emploi dans l’industrie pétrolière et gazière avec la promotion des énergies renouvelables pour le bien de l’environnement.

3. Les métiers les plus épanouissants

Certains métiers sont souvent considérés comme épanouissants :

  • Coach de vie qui permet d’influencer positivement la vie des autres

  • Psychologue ou thérapeute qui permet d’aider les autres à surmonter les difficultés et à améliorer leur bien-être

  • Enseignant ou formateur qui permet de passer ses connaissances aux autres afin de les aider à maîtriser un domaine spécifique

  • Travailleur social qui apporte un soutien et de l’aide aux personnes dans le besoin

  • Entrepreneur qui offre une grande liberté et la possibilité de vivre pleinement de sa passion

Il faut souligner qu’un travailleur se sent généralement épanoui lorsqu’il exerce un métier qui le passionne.


Prêt à vous lancer ?

Nous contacter