AccueilGuide de la micro-entreprise
Creer Micro Entreprise Paysagiste

Découverte du métier de paysagiste

micro-entreprise de paysagisteBusinessman working and writing notes in officeby JESHOOTS.COM
Détails de publication
Naviguez sur nos réseaux :

Sommaire

Lancer une micro-entreprise en tant que paysagiste : Guide complet pour démarrer avec succès

Entre l’Entreprise individuelle, la société SARL, EURL, SAS ou SASU et la micro-entreprise, cette dernière séduit la plupart des entrepreneurs qui veulent devenir paysagiste indépendant. Ce régime présente notamment de nombreux avantages sur le plan fiscal et administratif. Découvrez dans cet article les étapes à suivre pour lancer et réussir une micro-entreprise en tant que paysagiste.  

Zoom sur le métier de paysagiste

Le paysagiste est un professionnel qui conçoit, planifie et crée des aménagements paysagers extérieurs. Après son intervention, les jardins privés, parcs publics, cours d’entreprises et n’importe quel type d’espace se transforment en environnements esthétiquement agréables, fonctionnels et harmonieux. Il peut se spécialiser dans des domaines différents, à savoir :

  • la conception de jardins résidentiels ou commerciaux
  • l’aménagement paysager commercial
  • le paysagisme écologique
  • le paysagisme urbain
  • l’entretien paysager

Bien que ce métier n’exige pas de diplôme spécifique en général, le paysagiste doit avoir une certaine compétence s’il veut réussir dans ce domaine : compétences en conception, compétences artistiques, une connaissance approfondie des plantes, des arbres et des fleurs, une bonne capacité en gestion de projet, des compétences techniques en construction et en utilisation d’équipement, etc.

Différence entre paysagiste, jardinier et architecte paysagiste

Un aménagement paysager peut exiger l’intervention de plusieurs corps de métiers incluant l’architecte paysagiste, le paysagiste et le jardinier.

L’architecte paysager 

C’est un professionnel diplômé d’Etat qui définit la structure et l’ambiance du jardin. Il ne travaille pas sur le terrain, mais planifie et conçoit l’aménagement paysager selon le paysage existant et les caractéristiques du milieu. Il veille ensuite à ce que les travaux réalisés soient conformes au plan qu’il a dessiné.

Paysagiste 

C’est le professionnel qui met en œuvre les aménagements paysagers extérieurs en suivant les plans de l’architecte paysagiste. Il intervient principalement sur le terrain pour préparer les sols, les plantes, les arbres et les arbustes ainsi que la pelouse. Selon les travaux à faire, il peut s’occuper de la construction d’un réseau d’irrigation, la réalisation d’un terrassement, l’aménagement des murets et des dallages, etc.

Le jardinier 

C’est le professionnel qui s’occupe de l’entretien et de la gestion des jardins. Bien que son rôle principal soit d’entretenir les espaces verts et de veiller à la santé et à l’esthétique des plantes, il peut aussi réaliser quelques créations comme la plantation et l’engazonnement.

Comment préparer le lancement de sa micro-entreprise en tant que paysagiste ?

Avant de procéder à la création de votre micro-entreprise en tant que paysagiste, vous devez vous préparer minutieusement afin de garantir la réussite de votre projet. Vous pouvez suivre les étapes ci-dessous pour ce faire :

Se former pour acquérir les compétences nécessaires au métier de paysagiste. Si vous avez déjà un bagage, vous pouvez vous perfectionner en suivant des formations sur la conception de paysage et la gestion de projet.

Réaliser une étude de marché pour mieux le comprendre, identifier les concurrents et cerner les besoins des clients potentiels. Cette étape vous aidera aussi dans l’élaboration de votre stratégie commerciale.

Établir un plan d’affaires qui va définir votre vision, vos objectifs, votre modèle économique et votre marché cible. Il vous permettra aussi d’établir une stratégie de tarification ainsi qu’un plan de marketing et de communication efficace.

Choisir une spécialisation pour se démarquer. Vous pouvez, par exemple, vous spécialiser dans le design, l’entretien ou encore la réalisation d’un aménagement paysager.

Choisir un statut juridique qui correspond à votre activité et à vos objectifs. La micro-entreprise est l’une des plus avantageuses pour commencer grâce à tous les avantages fiscaux et administratifs que vous pouvez en tirer.

S’occuper des démarches administratives : immatriculation de l’entreprise, obtention d’un numéro SIRET, inscription au Répertoire des Métiers, création d’un compte bancaire professionnel, souscription à une assurance professionnelle, etc.

Créer l’identité de l’entreprise en choisissant un nom, un logo et les supports de communication.

Identifier et acheter ou louer les équipements nécessaires à l’activité : outils de jardinage, machinerie, plantes, semences, etc.

Déterminer la structure de tarification selon l’envergure des projets, du temps nécessaire et des coûts que cela implique.

Mettre en place une stratégie de marketing pour promouvoir l’entreprise. Cela peut inclure la création d’un site web professionnel et l’intégration à un réseau de professionnels.

Mettre en place un système de gestion administrative et comptable pour suivre les dépenses, les revenus, les factures et les taxes. 

Les formalités de création d’une micro-entreprise

Pour créer votre micro-entreprise en tant que paysagiste, vous devez penser aux formalités administratives suivantes.

  • Choisir l’activité que vous désirez exercer et s’assurer que vous pouvez le faire sous le régime de micro-entreprise.
  • Faire une déclaration de début d’activité en ligne.
  • Obtenir les documents officiels (numéro SIRET, code APE et les notifications des organismes sociaux et fiscaux.
  • Choisir un régime fiscal et social

Avant de procéder à toutes ces étapes, vous devez réunir toutes les pièces nécessaires à la création de votre micro-entreprise. Hormis le formulaire de déclaration que vous devez remplir, vous devez aussi fournir :

  • Une pièce d’identité
  • Une attestation de domicile de moins de 3 mois (facture d’eau, d’électricité, de gaz, etc.)
  • Une déclaration de non-condamnation
  • Une attestation de notification au conjoint si vous êtes marié sans contrat ou avec contrat sous un régime de communauté.

Il se pourrait aussi que d’autres documents s’y ajoutent, mais cela dépend de votre activité.

Si vous êtes un passionné de la nature et que vous désirez créer une entreprise œuvrant dans ce domaine, le régime micro-entreprise est une option que vous pouvez exploiter pour vous lancer en toute simplicité. En choisissant ce régime, vous bénéficiez d’une simplicité administrative, d’une fiscalité avantageuse et vous n’êtes pas assujetti à la TVA. Il faut juste que votre chiffre d’affaires ne dépasse pas les seuils applicables. Toutefois, la passion n’est pas suffisante pour développer votre micro-entreprise. Votre créativité et votre rigueur vous aideront à grandir dans ce milieu où la concurrence est rude. Soyez toujours à l’écoute de vos clients pour comprendre leurs attentes et adapter vos prestations à leurs besoins.   

Nos derniers articles du même thème :

13/1/24

Les différents impôts d'une micro-entreprise

Le statut de micro-entreprise n'exempte pas son propriétaire d’impôts.

Lire l'article
13/1/24

Qu'est-ce qu'une micro-entreprise dans l'achat et la vente de véhicules ?

La création d'une micro-entreprise dans l'achat et la vente de véhicules est une opportunité lucrative dans le secteur automobile.

Lire l'article
13/1/24

Qu'est-ce qu'une micro-entreprise de couture ?

Lancer une micro-entreprise dans le domaine de la couture est une entreprise gratifiante, vous permettant de mettre en valeur vos compétences

Lire l'article
13/1/24

Démission pour création de micro-entreprise et chômage ?

Opter pour la démission en vue de créer sa propre micro-entreprise ouvre la voie à une aventure entrepreneuriale prometteuse, bien que parsemée de défis.

Lire l'article
28/11/23

Qui est concerné par la CFE ?

Les obligations fiscales du micro-entrepreneur ne se limitent pas à l’impôt sur le revenu

Lire l'article
28/11/23

Les Bases de l'Impôt en Micro-Entreprise

Si vous êtes un entrepreneur individuel ou que vous envisagez de vous lancer dans l'aventure entrepreneuriale.

Lire l'article