AccueilGuide de la micro-entreprise
Creer Micro Entreprise Agent Commercial Immobilier

Étude du marché immobilier local

micro-entreprise d'agence immobilièreBusinessman working and writing notes in officeby JESHOOTS.COM
Détails de publication
Naviguez sur nos réseaux :

Sommaire

Devenir agent commercial immobilier en micro-entreprise : Tout ce que vous devez savoir

Il les accompagne tout au long du processus de vente d’un bien immobilier depuis la recherche jusqu’à la signature de l’acte authentique de vente. Vous désirez exercer ce métier en tant que micro-entrepreneur ? Sachez que c’est l’option la plus simple pour commencer. Plus de détails dans cet article.

Agent commercial immobilier en micro-entreprise – c’est quoi exactement ?

L’agent commercial immobilier agit en tant qu’intermédiaire entre les acheteurs et les vendeurs de biens immobiliers. Il a pour mission de simplifier la vente, l’achat ou la location de ces biens. Aussi, il intervient dans chaque étape de l’opération : recherche de bien, évaluation de sa valeur, mise en place des stratégies de marketing en vue de promouvoir le bien, visite et négociation, gestion du processus de clôture de la transaction et préparation de la vente, etc. Il apporte aussi une solution aux éventuels problèmes qui peuvent bloquer le processus de vente.

L’agent commercial immobilier n’est pas obligé de travailler pour le compte d’une agence immobilière. Il peut aussi exercer ce métier en tant que micro-entrepreneur. Ses missions restent les mêmes que celles d’un agent immobilier travaillant pour une agence immobilière ou en tant qu’indépendant. Par contre, il doit assurer d’autres responsabilités concernant son entreprise (gestion administrative, fiscale et comptable).     

Quelles différences entre agent immobilier, agent commercial et mandataire immobilier ?

Ces termes désignent tous un métier dans le domaine de l’immobilier, mais il y a des éléments qui différencient chaque statut.

Agent immobilier 

C’est un professionnel de l’immobilier travaillant au sein d’une agence immobilière. Chaque transaction qu’il réalise sera ainsi au nom de l’agence. Qu’il soit salarié ou gérant d’agence, son métier est réglementé. Il n’est pas autorisé à réaliser des transactions immobilières s’il ne dispose pas de la carte T. Une carte G est également obligatoire pour la gestion locative.

Agent commercial immobilier 

C’est un professionnel de l’immobilier qui a pour mission principale de promouvoir et de négocier la vente ou la location de biens immobiliers. A l’opposé de l’agent immobilier, l’agent commercial n’a pas le droit d’intervenir dans des domaines juridiques et administratifs. Il peut travailler pour une agence immobilière ou exercer son métier en tant qu’indépendant. Dans les deux cas, il ne vend pas de biens à son propre nom, mais au nom de l’agence avec qui il collabore. En effet, l’agent commercial immobilier doit obligatoirement travailler avec des agences immobilières, car son statut ne lui permet pas de disposer de la carte T ni de la carte G.

Mandataire immobilier 

Également appelé agent commercial indépendant, ce professionnel de l’immobilier intervient entre les parties impliquées dans une transaction immobilière. Il ne dispose pas d’une carte professionnelle, mais il est lié à un agent immobilier par un contrat de mandat. Le mandataire immobilier peut alors représenter l’agence immobilière dans la promotion des biens, mais il n’a pas le droit de signer des contrats au nom de ses clients. Il ne peut pas non plus conclure une transaction pour eux. Il joue plutôt le rôle de commercial qui représente une enseigne ou une marque.

Comment devenir agent commercial immobilier en micro-entreprise ?

Pour exercer une activité d’agent commercial immobilier en micro-entreprise, vous n’avez pas forcément besoin d’un diplôme spécifique, car il ne s’agit pas d’une profession réglementée. Toutefois, il faut avoir des compétences en commerce et le sens du relationnel pour exercer ce métier correctement. Une formation permettant d’acquérir des compétences sur les techniques de vente et de mieux comprendre les spécificités de l’immobilier est donc recommandée avant de commencer.

En tant qu’agent commercial immobilier en micro-entreprise, vous avez droit à un régime social plus avantageux, une comptabilité allégée et une fiscalité attrayante. Vous bénéficiez aussi d’un régime de franchise de TVA. De plus, ce statut est facile à accéder. Si vous êtes au chômage, vous pouvez devenir agent commercial immobilier auto-entrepreneur et percevoir des allocations chômage. Si vous êtes salarié, vous pouvez continuer à exercer votre activité salariée tout en devenant agent commercial immobilier micro-entrepreneur.

Pour commencer une activité d’agent commercial immobilier en micro-entreprise, vous devez passer par les étapes ci-dessous :

  • Faire une déclaration de début d’activité auprès du guichet unique sur le site de l’INPI.
  • Souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle (RCP ou RCPro).
  • S’enregistrer au Registre spécial des agents commerciaux (RSAC).
  • Se rapprocher d’un réseau en franchise.
  • Conclure un contrat de mandat d’agent commercial avec une agence immobilière.

Vous aurez aussi besoin d’une carte blanche de négociateur, également appelée attestation de collaborateur immobilier. Vous pouvez vous adresser à la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) pour en faire la demande. La durée de validité de cette attestation est de 3 ans, il faut payer environ 60 € pour l’obtenir.

Comment réussir en tant qu’agent commercial immobilier en micro-entreprise ?

Pour être un agent commercial immobilier en micro-entreprise à succès, vous devez faire preuve de professionnalisme, être persévérant et assurer une bonne gestion de votre entreprise. Aussi, n’arrêtez pas de vous former et d’apprendre pour acquérir des connaissances et des compétences en immobilier. Ne vous isolez pas, car des relations solides dans l’industrie immobilière vous permettront de grandir. 

Ne vous limitez pas aux essentiels du métier, car c’est en vous démarquant que vous pouvez développer votre entreprise plus rapidement. Travaillez bien votre propre marketing et la promotion de votre entreprise. Pour ce faire, n’hésitez pas à créer un site web professionnel. Utilisez aussi les réseaux sociaux pour rester connecté avec vos clients potentiels. Faites bien attention à votre service à la clientèle et gérez tous les aspects administratifs et financiers de votre micro-entreprise correctement. 

Pour tout gérer avec plus de simplicité, vous pouvez utiliser des logiciels de gestion immobilière. Ces logiciels peuvent vous aider à gérer les biens immobiliers, vos contacts et votre marketing immobilier. Ils vous seront aussi d’une grande utilité dans le suivi des visites, dans la gestion des transactions et des finances, mais aussi dans la gestion de votre temps.

En résumé, vous pouvez recourir au régime micro-entreprise si vous désirez lancer une activité d’agent commercial immobilier. Ce statut juridique est plus facile à créer. Vos charges sociales et fiscales sont calculées selon votre chiffre d’affaires et vous pouvez ajuster votre activité selon vos besoins et votre niveau d’expérience. De plus, vous pouvez évoluer vers une carrière plus établie dans le secteur de l’immobilier. Il faut juste faire preuve de persévérance, être un passionné de l’immobilier et savoir s’adapter aux besoins du marché pour réussir dans ce secteur.

Nos derniers articles du même thème :

13/1/24

Les différents impôts d'une micro-entreprise

Le statut de micro-entreprise n'exempte pas son propriétaire d’impôts.

Lire l'article
13/1/24

Qu'est-ce qu'une micro-entreprise dans l'achat et la vente de véhicules ?

La création d'une micro-entreprise dans l'achat et la vente de véhicules est une opportunité lucrative dans le secteur automobile.

Lire l'article
13/1/24

Qu'est-ce qu'une micro-entreprise de couture ?

Lancer une micro-entreprise dans le domaine de la couture est une entreprise gratifiante, vous permettant de mettre en valeur vos compétences

Lire l'article
13/1/24

Démission pour création de micro-entreprise et chômage ?

Opter pour la démission en vue de créer sa propre micro-entreprise ouvre la voie à une aventure entrepreneuriale prometteuse, bien que parsemée de défis.

Lire l'article
28/11/23

Qui est concerné par la CFE ?

Les obligations fiscales du micro-entrepreneur ne se limitent pas à l’impôt sur le revenu

Lire l'article
28/11/23

Les Bases de l'Impôt en Micro-Entreprise

Si vous êtes un entrepreneur individuel ou que vous envisagez de vous lancer dans l'aventure entrepreneuriale.

Lire l'article