Nos meilleurs conseils pour trouver des clients en tant que freelance

freelance cherchant des clientsBusinessman working and writing notes in officeby JESHOOTS.COM
Détails de publication
Naviguez sur nos réseaux :

Sommaire

Après avoir pris le temps de bien expliciter le concept d’activité freelance, après nous être penchés dans les grandes largeurs sur la génération Z et sur sa propension à embrasser ce type de carrière, nous allons aujourd’hui et au cours de cet article précisément, nous arrêter sur l’activité de Freelancer, à l’aune de la démarche clientèle. Il va sans dire que, comme toute activité à but lucratif, et ce quel que soit le métier ou l’activité dont il retourne, l’activité freelance nécessite forcément un portefeuille de clients, et c’est très précisément sur ce point que nous allons faire le focus. Comment parvenir à trouver des clients qui payent bien, en temps et en heure ? Comment faire en sorte de les fidéliser et de pérenniser la relation ? Pourquoi et comment doit-on toujours être en veille de ce point de vue là, afin de faire en sorte que l’activité ne connaisse pas de trou d’air ? Autant de questions auxquelles nous allons méthodiquement prendre le temps de répondre, ce qui devrait vous aider à envisager les choses avec un net regain d’optimisme. 

Nous en avons déjà longuement parlé dans certains de nos contenus, l’activité de Freelancer connaît une embellie absolument incroyable ces dernières années, et cela est non seulement dû au contexte socio-économique assez déplorable, mais aussi à la propension démontrée par les nouvelles générations, à s’adapter au marché du travail et à se fabriquer une vie professionnelle plus en adéquation avec leurs attentes.

S’agissant du contexte socio-économique, la crise de la Covid, la hausse du coût de la vie avec cette inflation galopante, ou encore la guerre en Ukraine ont fait que le statut de Freelancer explose littéralement. Il se positionne désormais comme une véritable option, face au salariat traditionnel ou à la profession libérale telle qu’elle était envisagée antan. 

Aujourd'hui, démarrer son activité de Freelancer n’est plus très compliqué, grâce à des démarches extrêmement simplifiées et rapides. Il faut savoir que toutes celles et tous ceux qui tentent l’aventure ne s’en sortent pas aussi bien les uns que les autres : comme pour tout dans la vie, il y a des gens qui transforment l’essai et l’opportunité en aubaine, alors que d’autres ne parviennent pas à s’installer ou à faire perdurer leur activité au-delà de quelques semaines ou de quelques mois.

La clef, mais ce n’est pas propre au statut de freelance, c’est de parvenir à se constituer un réservoir de client, un portefeuille client comme on dit, qui soit suffisamment garni afin de pouvoir vous occuper et vous donner de l’activité sur le moyen terme, puis sur le long cours. 

Même si nous ne pouvons pas vous donner toutes les clefs de la réussite en noircissant quelques pages de papier et en vous bombardant de bons conseils et de tuyaux utiles, nous avons parfaitement conscience qu’un Freelancer averti en vaut 2. Ne serait-ce que pour celles et ceux qui ont besoin d’aide et qu’on chapeaute un tant soit peu leurs débuts dans la vie active, notre contenu sera précieux et qu’il enlèvera une bonne épine du pied de certains ; c’est là toute son utilité, et tout son intérêt de notre point de vue.

Vous êtes Freelancer, ou vous souhaitez le devenir, et vous avez compris que le portefeuille clientèle et la fidélisation de cette dernière sont 2 leviers fondamentaux afin de prétendre à une activité professionnelle fructueuse et pérenne, alors nous allons pouvoir entrer dans le vif du sujet.

En amont de la recherche de clients, commencez par poser des bases solides. 

Alors même que vous venez d’obtenir votre N° SIRET et votre statut, vous vous apprêtez à vous jeter à corps perdu dans la recherche de vos premiers clients en freelance, ne perdez pas de vue qu’il est primordial de bien avoir préparé le terrain. Qu’est-ce que nous voulons dire par là ? En fait, c’est très simple à comprendre, mais encore faut-il le dire… Lorsque vous allez prendre contact avec votre tout premier client potentiel, il n’est pas question d’être vague, d’être flou, de ne pas avoir de certitudes vis-à-vis de votre activité, sans quoi, cela ne fera pas très sérieux ni professionnel. De ce fait, dès le premier client, vous devrez être en mesure de : 

  • Rédiger une offre de services propre, claire, complète, et qui répond parfaitement au besoin exprimé. 
  • Tarifer très précisément votre service. 
  • Montrer ou exposer votre travail, quelques réalisations, ou votre manière de travailler. 
  • Discuter de façon constructive et si besoin d’argumenter afin de vous différencier de la concurrence. 

Pour faire simple, sachez que l’ensemble de ce travail de positionnement et de construction de votre offre doit se faire en amont, et il n’est pas question d’en faire l’économie si vous souhaitez vous doter des meilleures chances de réussite. Ne pensez pas que le fait d’être charmant ou d’avoir du bagou vous exonérera de toutes ces tâches, parfois un peu ingrates, sans quoi vous risquez de déchanter assez vite au contact du monde réel.

En outre, et cela est un vrai “Plus”, nous ne saurions trop vous conseiller de préparer une sorte de portfolio, car les clients adorent se faire une idée par eux-mêmes, de la qualité et de la prestance de votre travail. Toutes les plus belles phrases du monde, les descriptions les plus fleuries, utilisant les adjectifs qualificatifs les plus somptueux, n’auront jamais l’impact de quelques clichés d’un travail donné, concret, patent ; S’ils avaient vraiment la fibre sociale et une once d’humaniste, voilà un adage ou un conseil dont nos dirigeants, feraient bien de prendre de la graine. 

Les bons outils et la bonne communication

L’explosion du statut de Freelancer n’a pu advenir que dans la mesure où le marché s’est ouvert à eux, et il faut bien avouer que la multiplication des plateformes freelances sur le Net n’y est pas étrangère… O’Desk, devenu Upwork, Fiverr, Hopwork devenu Malt, Codeur, Rédacteur, Freelancer.com, Crème de la crème, Freelance.com, Skillvalue, graphiste.com, pour ne citer que celles-ci, sont autant d’adresses qui ont su tirer leur épingle du jeu et qui ont désormais pignon sur rue s‘agissant du marché de l’activité freelance. 

De notre point de vue, la question ne se pose même pas : si vous souhaitez trouver des clients en freelance, inutile de choisir entre toutes ces enseignes, le mieux est de s’inscrire sur plusieurs de ces plateformes de freelance, pour ne pas dire toutes ! Qui peut le plus peut le moins, alors appliquez ce dicton et vous mettrez toutes les chances de votre côté ! 

Pour ce qui est du fonctionnement de ces sites, c’est assez simple et généralement ils sont très bien faits. Tout a été fait pour les rendre les plus intuitifs possibles et par ailleurs, si vous aviez vraiment du mal à utiliser l’un d’entre eux, vous pouvez toujours faire appel à un service d’aide en ligne qui est le plus souvent à la fois très au fait de son affaire et très réactif. Pour faire simple et en quelques mots, il faut savoir que la plupart du temps, l’inscription sur ces plateformes est gratuite et prend quelques minutes à peine. Ce n’est qu’à partir du moment où vous allez commencer à avoir une activité et à faire rentrer de l’argent que vous devrez payer une commission sur vos prestations. Cette dernière dépend du site sur lequel vous travaillez, et elle est prélevée en contrepartie du service fourni ; cela peut être 10 %, 15 %, ou 20 % … Cela est parfois dégressif en fonction du volume de travail effectué pour tel ou tel client… C’est selon ! 

Une prospection ciblée en fonction de votre profil

La prospection n’est pas un exercice facile et il faut apprendre à savoir parler de soi de la façon la plus efficace possible. Savoir se vendre, parvenir à se mettre en avant juste comme il faut, savoir montrer ses compétences sans se mettre trop en avant, ce n’est pas quelque chose qui se décrète et se fait de but en blanc... En réalité, cela s’apprend et ce n’est pas aussi compliqué qu’il n’y paraît de prime abord. Il convient d’avoir de bonnes méthodes, ainsi qu’une bonne préparation et nous allons vous y aider en vous donnant quelques pistes. 

La toute première des choses à faire, c’est de parfaitement identifier et définir sa cible. Pour ce faire, rien de plus simple, il suffit de se poser les questions suivantes : Qui pourrait avoir besoin des services que je propose ? Quelle entreprise et dans quel secteur d’activité ? Qu’est-ce que mon offre peut apporter à ce type d’entreprise ?  

Une fois que vous avez répondu à l’ensemble de ces questions, alors vous allez pouvoir passer à la 2nde phase de l’opération, qui consiste à faire une liste, la plus exhaustive possible, des entreprises qui pourraient avoir besoin de vous, et de trouver qui contacter au sein de ces sociétés… Notez que si vous ne passez que par des plateformes de mise en relation (type Fiverr, Upwork, etc.), cette étape n’est pas essentielle ni même nécessaire… 

La troisième étape va consister à personnaliser votre message, votre accroche, car les messages génériques, de type “copié-collé” n’ont pas le même impact et le même taux de retour qu’une communication ciblée, et personnalisée. Dès le tout premier message et la prise de contact, il faut montrer que vous avez pris le temps de vous intéresser à l’entreprise ciblée, et ne perdez jamais de vue que dans la vie, vous n’aurez en tout et pour tout qu’une seule occasion de faire bonne première impression. Le but de cette 3ème étape est d’engager un échange fructueux, et ne nous y trompons pas, ce travail de personnalisation prend un temps certain. 

Répondez à des offres sur une base régulière 

Il faut savoir que de très nombreuses sociétés sont systématiquement à la recherche de Freelancers de talent, c’est la raison de leur présence sur les plateformes dont nous avons dressé la liste plus tôt. 

En tant que Freelancer, il est crucial de ne pas relâcher sa veille sur ce type de sites, et de les consulter le plus régulièrement possible ; nous ne saurions trop vous conseiller de mettre des alertes automatiques, de sorte que vous soyez prévenu lorsqu’une mission nécessitant un profil tel que le vôtre. Attention, vous n’êtes pas seul sur le marché, et si vous ne réagissez pas assez vite, un autre Freelancer sera là pour prendre le contrat ; la vitesse de réaction est une clef de la réussite, sachez-le, d’autant plus que le nombre de Freelancers sur le marché va croissant. 

C’est en organisant une veille régulière et en se tenant informé des opportunités que chaque Freelancer parvient à tisser son réseau sur le long cours, et sans ce réseau, pérenniser son activité sera littéralement impossible. Ne nous racontons pas d’histoire, cela n’est pas facile, et c’est un travail de très longue haleine qui requiert beaucoup de persévérance, une présence sur les réseaux sociaux, les plateformes dédiées, les communautés en ligne, mais aussi les hypothétiques événements qui ont lieu dans le réel. Pour finir avec ce sujet, il est important de noter que lorsque nous parlons de réseau, cela englobe aussi les relations qui peuvent se nouer entre Freelancers, car parfois, et vous en ferez peut-être l’expérience, ce sont d’autres Freelancers qui vous ouvriront des opportunités. 

Pour conclure 

Comme vous l’avez lu dans notre contenu du jour, trouver des clients lorsque l’on a pris le parti de devenir Freelancer, cela peut se faire de différentes manières. Quoi qu’il en soit, si vous avez bien lu l’ensemble de notre contenu avec attention, alors vous avez également compris que la constitution d’un portefeuille clientèle bien garni était un peu le nerf de la guerre, pour tout indépendant. En partant de ce principe, bien qu’il vaille mieux multiplier les démarches et les leviers allant en ce sens, car en tant que Freelancer, on n’a JAMAIS trop de clients ou trop d’offres à traiter. Nous espérons que vous avez désormais une idée plus claire de tout ce qu’il faut faire pour se constituer sa clientèle et pour parvenir à la conserver. 

Découvrez aussi :

24/5/2024

Naviguer dans les différents statuts freelance en informatique : Un guide complet

Vous vous demandez quel statut freelance choisir dans le domaine de l'informatique ? Découvrez les différentes options disponibles et les facteurs à considérer pour prendre la meilleure décision pour votre carrière informatique.

Lire l'article
24/5/2024

Réussir le changement en entreprise : Stratégies et astuces pour une transition réussie

Découvrez comment accompagner le changement en entreprise avec des stratégies pratiques pour une transition harmonieuse et productive.

Lire l'article
23/5/2024

Comment bénéficier des aides pour créer votre entreprise et réussir votre lancement ?

Découvrez les meilleures aides pour lancer votre entreprise avec succès : financements, accompagnement et conseils adaptés à vos besoins !

Lire l'article
23/5/2024

En quoi consiste le travail en freelance ?

Découvrez ce que signifie réellement travailler en freelance : autonomie, flexibilité et responsabilités. Explorez les avantages et les défis de cette forme de travail indépendant, et trouvez des conseils pour réussir dans ce mode de vie professionnel unique.

Lire l'article
22/5/2024

Devenez votre propre patron : Tout ce qu'il faut savoir sur la formation auto-entrepreneur

Explorez les bases essentielles de la formation pour les auto-entrepreneurs. Développez vos compétences et réussissez dans votre entreprise.

Lire l'article
22/5/2024

Statut légal des graphistes freelances : comment faire le bon choix ?

Découvrez les meilleures options de statut pour les graphistes freelances. Que vous optiez pour le portage salarial, le régime d'auto-entrepreneur ou le statut de travailleur indépendant, trouvez la solution qui correspond le mieux à vos besoins et à votre activité.

Lire l'article
Simuler mon revenu