Le réseau professionnel en freelance : comment se créer une communauté solide ?

tisser un réseau professionnelBusinessman working and writing notes in officeby JESHOOTS.COM
Détails de publication
Naviguez sur nos réseaux :

Sommaire

Si vous êtes vous-même déjà un Freelancer professionnel, alors vous le savez déjà, et si vous vous apprêtez à le devenir, alors le mieux sera d’en prendre conscience au plus vite : votre réseau est et sera une des clefs de voûte de votre réussite. Voilà pourquoi nous avons décidé de nous fendre de cet article dédié, que vous pouvez considérer comme un véritable Guide, afin de cultiver votre réseau, de le développer, et de faire en sorte qu’il ne cesse de croître, de façon pertinente par rapport à votre activité et à vos objectifs.

L’activité freelance n’est pas de tout repos, et si cela vous intéresse d’en connaître les arcanes et les subtilités, libre à vous de compulser les contenus que nous avons dédiés à ce sujet. Quoi qu’il en soit, notre thème du jour ne repose pas sur la création de l’activité, ni sur l’activité en elle-même que vous allez exercer pour pérenniser l’aventure, mais simplement sur un des facteurs prépondérants pour tout Freelancer aspirant au succès : le réseau.

Dans le cadre d’une société, le terme réseau s’applique à toutes sortes d’entités du marché sur lequel vous évoluez, ou plus globalement, de la société, c’est la raison pour laquelle nous pensons qu’un contenu spécifiquement dédié est tout à fait pertinent. Au fil de ce guide, nous allons répertorier et décrire les différentes étapes à ne pas négliger, et les différents « cercles » de relations sur lesquels vous devrez et pourrez vous appuyer pour bâtir un réseau solide, performant et productif.

Afin de survoler l’ensemble de tout ce qu’il faut savoir, nous allons commencer par expliquer pourquoi le développement de son réseau est un passage obligatoire lorsque l’on est Freelancer. Une fois que nous aurons bien éclairci ce point, nous verrons comment vous pourrez utiliser ce précieux réseau de la façon la plus efficace possible.

Pour quelles raisons le développement de son réseau professionnel est critique pour les Freelancers ?

Généralement, il faut assez peu de temps pour réaliser que l’entourage professionnel et personnel revêt une importance toute particulière dans la réussite entrepreneuriale. Par le terme « entourage », on désigne surtout les personnes côtoyées dans le réel ou par le biais des affaires, et qui ont un impact direct sur l’activité : il peut s’agir de partenaires commerciaux, ou financiers, de clients, de banques, mais aussi d’autres entrepreneurs, de fournisseurs et bien entendu, des proches, que vous suivez au quotidien.

Avec le temps, vous vous apercevrez que votre réseau s’enrichira de plus en plus de contacts « indirects », qui finiront tôt ou tard, pour certains, par faire pleinement partie du paysage quotidien de votre société. Il est donc décisif de bien savoir les choisir, de bien savoir s’entourer.

S’agissant du « premier cercle » ou du « cercle proche », c’est-à-dire l’environnement familial et amical, même s’il est souvent important de cloisonner vie professionnelle et vie personnelle, il semble évident que vous serez toujours plus « fort », plus « solide », plus « confiant », dans la mesure où les personnes en question vous témoigneront leur soutien, tout simplement. Est-il besoin d’expliquer que lorsque l’on est le principal moteur de sa propre activité professionnelle, les difficultés personnelles ne sont pas diluées par le nombre et le collectif, et de ce fait, il peut être très dommageable de s’entourer de personnes négatives ou qui vont avoir tendance à vous tirer vers le bas.

Il faudra parfois faire preuve de pédagogie pour expliquer votre choix de vous lancer dans l’aventure du freelancing, car c’est une nouvelle activité, souvent méconnue, et qui peut faire peur, comprenez-le.

Le second réseau est constitué pour sa part par l’ensemble des personnes que vous avez croisées au cours de votre scolarité, et de votre parcours professionnel, et il n’est pas rare qu’il soit consulté en amont de la création de l’activité, car il est constitué de profils très hétéroclites, parmi lesquels il y a forcément des tas de choses à apprendre. Vient enfin le troisième tiers, dont nous ne parlerons pas de suite, et qui s’étend au réseau de votre réseau.

Dans les faits, et si l’on s’attarde sur de très nombreux témoignages, il s’avère que très peu de Freelancers joue la carte du réseau de façon optimale dès le démarrage de leur activité… Bien entendu, la plupart d’entre ces derniers commencent par se créer un site ou une page Internet, afin de communiquer sur la toile, ou bien parfois une page Facebook ou LinkedIn. À partir de là, ils élargissent un peu le spectre de leur présence en développant leur présence sur les réseaux sociaux, puis, la plupart du temps, ils s’arrêtent là, tout a moins dans un premier temps, et ils attendent que la clientèle prenne contact.

Autant ne pas perdre de temps et comprendre tout de suite que de développer son réseau en freelance, c’est se donner la chance de gagner des parts de marché, de trouver de nouveaux clients, et aussi pourquoi pas d’autres types d’opportunités, comme un hypothétique associé, ou un fournisseur… n travaillant de la sorte sur le maillage du réseau, ne perdez pas de vue qu’en plus des relations directes entre votre entreprise et un autre acteur, vous avez aussi la possibilité, parfois, de créer des passerelles entre deux de vos contacts, qui ne se connaissent pas forcément. Ce que nous voulons dire par là, c’est que les relations de réseau les plus constructives, sont celles qui s’appuient sur des valeurs de réciprocité ; si vous connaissez deux “entités” (des personnes ou des sociétés...) qui peuvent avoir mutuellement des choses à s’apporter, muez-vous en facilitateur et nouez-les premiers liens. Dites-vous que dans un réseau sain et bien construit, créer des passerelles ne pourra que vous apporte du positif !

À ce moment de notre développement, nous aimerions souligner que trouver des partenaires commerciaux ne doit pas être l’axe de progression unique de votre réseau. En effet, échanger avec d’autres professionnels est également très important pour différentes raisons :

  • Cela vous permettra peut-être de trouver de futures collaborations, pour mettre sur pied des projets plus ambitieux et de plus grande envergure (votre réseau est alors additionné aux leurs).
  • Cela vous permettra aussi, et ce n’est pas négligeable, de voir comment travaillent les autres, d’étudier leurs pratiques, et pourquoi pas d’optimiser les vôtres en fonction.
  • Cela vous permettra enfin, dans certains contextes, de glaner de l’expérience, de compléter certaines compétences, de parfaire un savoir-faire, et d’échanger votre expertise.

Pour en finir avec cette partie qui est donc consacrée au développement de votre réseau professionnel, nous avons souhaité vous donner, de façon un peu éclatée,  un éventail de possibilités et d’idées pour vous aider à le faire, et que vous pourrez appliquer au quotidien (outre le fait d’exploiter au mieux l’ensemble de réseaux sociaux sur lesquels vous avez créé un profil) :

  • N’hésitez pas à participer à des événements en lien avec votre domaine d’activité. Que ce soient des conférences, des salons, des ateliers, de concours, ou autres, chaque date est une opportunité nouvelle pour aller à la rencontre de nouveau clients, de nouveaux partenaires, et pourquoi pas de nouveaux associés aussi…
  • En outre, dans votre parcours en tant que freelance, il est primordial d'avoir accès à des plateformes de qualité qui facilitent la mise en relation avec des entreprises recherchant vos compétences, comme Akigora. Il s'agit d'une plateforme dédiée à la connexion entre freelances et entreprises, proposant un éventail de possibilités pour les deux parties. En renforçant votre réseau professionnel grâce à des plateformes comme Akigora, vous optimisez vos chances de trouver les opportunités qui correspondent à vos aspirations et compétences.
  • Travaillez une synthèse de présentation efficace, qui vous évitera de passer par la longue et sempiternelle chronologie de la genèse de l’entreprise. Dites-vous que lors de ce type d’événement, la densité des exposants et participants est très grande, si bien que vous n’aurez la plupart du temps qu’une poignée de secondes, ou de minutes au mieux, afin de convaincre votre interlocuteur que vous et votre entreprise êtes bien ce qu’il recherche précisément.
  • Dans un même ordre d’idée, et même si cela peut parfois paraître un peu “cliché” voire dépassé, à l’heure d’Internet et des télécommunications à outrance, ne négligez pas la carte de visite. De nos jours, on se contente parfois d’échanger les adresses mails ou les numéros de téléphone, on se donne son LinkedIn, etc. Ces pratiques sont également très utiles afin de faire la démonstration de son côté très “pro”.
  • Pourquoi ne vous lanceriez-vous pas dans le “Webinar” ? Si vous souhaitez réellement vous forger une réputation d’expert, rien de mieux que d’enseigner dans le domaine, ne croyez-vous pas ? À noter que cette activité est assez complémentaire avec le « blogging », qui est une solution que nous n’avons pas détaillée, mais qui aurait également pu figurer dans notre liste. Pour votre gouverne, la définition du terme « blogging » (ou « Blogue » en Français), c’est tuto simplement le fait de tenir un blog, c’est-à-dire publier du contenu dessus (que ce soient des textes, des photos, ou des vidéos…), sur le thème d’une passion, d’une une entreprise, etc. Le blogging est une abréviation du terme weblog (web = internet et log = journal) et son invention remonte à 1997, par le biais d’un certain Jorn Barger. 

Comment utiliser son réseau au mieux ? 

Pour commencer, rappelons qu’il y a grosso modo deux types de contacts : ceux qui pourront vous aider dans votre activité, et ceux qui n’auront strictement aucun impact potentiel dessus. Si cette vision quelque peu binaire peut sembler un brin simpliste, dites-vous que c’est comme ça et qu’il vaut mieux l’avoir en tête, plutôt que de se faire des nœuds au cerveau, qui ne se déferont jamais tout seuls.

Notre premier conseil, une fois que l’on a bien circonscrit ces 2 catégories, sera de vous assurer de faire attention de la même manière à l’une, comme à l’autre. Pourquoi cela ? Et bien tout simplement par ce que si vous savez pertinemment que le meilleur ami de votre beau frère ne vous apportera strictement rien, ni aucune plus value, le voisin du cousin de son cousin quant à lui, peut tout à fait être la personne dont vous aurez besoin à un instant “T” de l’activité.

Nous l’avons évoqué un peu plus tôt, mais il est temps de revenir sur cet aspect des choses, sachez que votre réseau se compose de plusieurs cercles : 

  • Le cercle proche, qui est constitué par les amis, les proches et la famille. 
  • Le second réseau, fort de vos collègues et des copains d’écoles et de formations par exemple…
  • Le troisième tiers, qui est constitué par les gens qui entrent dans le cadre du réseau de votre réseau… (En suivant un peu l’idée selon laquelle “Les amis de mes amis sont mes amis...”).

L’éveil du réseau

Au moment où vous allez tenter de solliciter votre réseau, vous en attendez bien entendu une réponse positive et constructive, c’est la raison pour laquelle nous vous conseillons de bien soigner la prise de contact. Pour être efficace et couronnée de succès, votre première approche se doit d’être naturelle et authentique, au travers de cette dernière, et dans l’idéal, il ne faut pas que l’on perçoive l’intérêt direct que vous avez à tendre la main. 

La méthode vous appartient pour ce qui est de la nature de la prise de contact, toutefois la plupart du temps, cela passe par le biais des réseaux sociaux, du téléphone (un appel ou un SMS), ou de la boîte mail.

Un réseau se nourrit et s’entretient ! 

Voici un autre conseil absolument fondamental pour toutes celles et tous ceux pour qui le réseau est primordial dans leur activité : afin de développer son réseau, la première chose à faire est de prendre grand soin de chaque nouveau contact, et cela ne vaut pas que pour les clients.

Cela ne vous coûtera pas grand chose de prendre l’initiative d’inviter certains de vos contacts le temps d’un déjeuner, ou bien plus simplement de leur envoyer régulièrement un petit mail ou un message, qui ne contiendrait pas forcément d’intérêt commercial direct (ce dernier point est important). Une méthode efficace pour cela consiste à se fixer pour objectif d’envoyer un mail à vos anciens clients tous les trimestres. Essayez, vous verrez, et ne considérez pas qu’il faille à chaque fois écrire 18 pages à votre contact, quelques mots bien choisis et une expression bien sentie suffiront !

Ne vous y trompez pas, ces petites attentions qui n’ont l’air de rien peuvent être très puissantes sur le long cours. Par leur biais, vos clients vont garder votre nom en mémoire, et ils seront plus enclins à vous recommander ou à vous appeler. Notez pour finir que vous n’aurez bien évidemment pas du tout le même impact si ces mêmes partenaires ont reçu un mail de vous 2 semaines, plutôt, ou il y a 6 mois, lorsque vous les aviez facturés !

Participer à des événements pertinents

Même si l’on est en plein dans l’ère des réseaux sociaux, le traditionnel évènement de networking demeure vraiment très populaire auprès d’un grand nombre de personnes. Alors, de notre point de vue, il serait dommage de ne pas utiliser cet outil.

Ce type d’évènements représente autant d’opportunités de rencontrer d’autres personnes qui sont sensiblement dans le même état d’esprit que vous, et aussi d’échanger sur des idées, des concepts, voire même des stratégies professionnelles. Ces rencontres sont aussi l’occasion d’échanger sur le plan business, de se focaliser sur des objectifs précis tels que trouver de nouveaux clients ou démarcher de futurs hypothétiques collaborateurs.

Pour dénicher des évènements qui vous correspondent très exactement à vous ainsi qu’à votre entreprise, commencez par vous focaliser vraiment sur la description et l’intitulé de l’évènement, puis allez plus loin en épluchant par exemple l’essentiel des thèmes qui y seront abordés et développés. Il est aussi très utile de lire les commentaires, les avis, et les feedbacks qui ont été laissés par d’autres, cela permet de se faire une opinion plus nette sur l’événement… Sans vouloir faire de publicité, car ce n’est pas du tout le rôle ni le but de ce contenu, sachez que des plateformes comme Meetup ou Evenbrite sont dédiées à cela et fonctionnent très bien.

Préparez-vous à ces événements

En amont, renseignez-vous, et préparez quelques phrases d’accroche :

Évidemment, renseignez-vous d’abord dans le détail sur l’événement en lui-même… Ensuite, si vous le pouvez, faites une liste de toutes les personnes avec qui il serait intéressant de discuter, et lorsque vous avez connaissance des personnes qui seront présentes, renseignez-vous sur elles autant que possible... Google est très utile pour cela, même si ce n’est pas la CIA ou les RG (encore que, parfois, la question de la confidentialité des données personnelles mériterait d’être posée franchement...) !

Par ailleurs, il est souvent très utile de se préparer pour répondre rapidement et efficacement aux questions les plus classiques, du genre “Vous faites quoi précisément ? ”, “Vous vous adressez à quel public ? ”, “Comment se porte l’activité ? ”, etc.

Au cours de l’événement, soignez tant le fond que la forme :

En commerce comme dans bien d’autres domaines du reste, on emploie souvent l’adage suivant, et pour cause : “Dans la vie, on n’a JAMAIS 2 fois l’occasion de faire bonne première impression”. Traduisez par : la première impression est bien souvent celle qui reste, le mieux est donc de faire en sorte qu’elle soit positive. Pour ce faire, commencez par vous habiller correctement, mais évitez toutefois (sauf cas particulier) d’avoir une tenue trop classique, trop originale ou trop formelle. Le défi est de parvenir à avoir l’air professionnel tout en paraissant accueillant, décontracté et disponible, et cela avant même que vous ayez ouvert la bouche pour vous adresser à qui que ce soit !

Une fois l’événement terminé, conservez le lien !

Pour peu que vous ayez été attentif aux échanges que vous avez eus lors de l’événement, vous avez sans doute identifié des problèmes ou des questionnements récurrents chez vos interlocuteurs… Savoir écouter permet de mettre le doigt exactement sur les réponses pertinentes à leur apporter.

De même, après avoir fait une rencontre, il est généralement très intéressant et productif d’effectuer ce que l’on appelle un “suivi”. Cela peut se faire sous la forme d’un mail ou d’un message envoyé via les réseaux sociaux professionnels ou non (LinkedIn, Facebook, ou autres…). Notez que le simple fait de souligner à une personne que la rencontre avec elle a été intéressante, permet d’emblée de solidifier la relation naissante.

Pour conclure

Nous voilà au terme de ce contenu, et vous savez dorénavant l’essentiel de ce qu’il faut savoir au sujet du réseau professionnel, et de son importance. Vous l’aurez sans doute compris, dans tous les domaines, le développement de son réseau est une clef pour espérer réussir et pérenniser la vie de son entreprise. En plus d’être un excellent moyen pour trouver des clients, cela permet aussi d’améliorer son expertise dans certains domaines précis, et de se faire tout un tas de contacts qui sont dans le même état d’esprit que vous, et qui travaillent dans des secteurs qui pourraient avoir des passerelles avec le vôtre… N’ayez pas peur non plus de contacter vos cercles de connaissances et les contacts que vous aviez déjà, et profitez de la visibilité que peuvent donner les forums, LinkedIn, ainsi que les groupes Facebook spécialisés. Pour finir, n’oubliez pas d’être à l’écoute de l’autre, de façon active et systématique, car c’est souvent à partir des éléments glanés ici et là, lors d’une conversation ou d’un échange, que l’on peut trouver l’angle d’attaque juste ou la réponse à apporter la plus pertinente.

Découvrez aussi :

24/5/2024

Naviguer dans les différents statuts freelance en informatique : Un guide complet

Vous vous demandez quel statut freelance choisir dans le domaine de l'informatique ? Découvrez les différentes options disponibles et les facteurs à considérer pour prendre la meilleure décision pour votre carrière informatique.

Lire l'article
24/5/2024

Réussir le changement en entreprise : Stratégies et astuces pour une transition réussie

Découvrez comment accompagner le changement en entreprise avec des stratégies pratiques pour une transition harmonieuse et productive.

Lire l'article
23/5/2024

Comment bénéficier des aides pour créer votre entreprise et réussir votre lancement ?

Découvrez les meilleures aides pour lancer votre entreprise avec succès : financements, accompagnement et conseils adaptés à vos besoins !

Lire l'article
23/5/2024

En quoi consiste le travail en freelance ?

Découvrez ce que signifie réellement travailler en freelance : autonomie, flexibilité et responsabilités. Explorez les avantages et les défis de cette forme de travail indépendant, et trouvez des conseils pour réussir dans ce mode de vie professionnel unique.

Lire l'article
22/5/2024

Devenez votre propre patron : Tout ce qu'il faut savoir sur la formation auto-entrepreneur

Explorez les bases essentielles de la formation pour les auto-entrepreneurs. Développez vos compétences et réussissez dans votre entreprise.

Lire l'article
22/5/2024

Statut légal des graphistes freelances : comment faire le bon choix ?

Découvrez les meilleures options de statut pour les graphistes freelances. Que vous optiez pour le portage salarial, le régime d'auto-entrepreneur ou le statut de travailleur indépendant, trouvez la solution qui correspond le mieux à vos besoins et à votre activité.

Lire l'article
Simuler mon revenu