AccueilGuide des impôts
Quels impôts paie-t-on lorsqu'on est invalide?

Les impôts des personnes à mobilité réduite

Businessman working and writing notes in officeby JESHOOTS.COM
Détails de publication
Naviguez sur nos réseaux :

Sommaire

Pour les personnes à mobilité réduite, les pensions et rentes perçues sont soumises à l’impôt sur le revenu. Elles peuvent quand même bénéficier de certains avantages fiscaux. Les détails dans cet article.

Le système général des impôts

Il existe plusieurs types d’impôts en France et toutes personnes physiques et morales en sont redevables. Pour les personnes à mobilité réduite en particulier, leurs pensions et rentes d’invalidité sont soumises à l’impôt sur le revenu si leurs ressources sont supérieures aux montants plafonds de l’ASPA.

Le montant de la pension d’invalidité imposable est égal à celui de la pension nette imposable. La part de CSG-CRDS vient ensuite s’ajouter au montant obtenu. Il faut souligner que les pensions et les rentes versées par la Sécurité sociale ne sont pas les seuls à être soumis à l’impôt sur le revenu. L’imposition s’applique aussi :

  • aux rentes et avantages de prévoyance dans le cadre de contrats collectifs et obligatoires
  • aux indemnités et allocations versées par les régimes complémentaires obligatoires d’assurance invalidité-décès des travailleurs non-salariés.

Les déductions d'impôts des personnes à mobilité réduite

Certains revenus des personnes à mobilité réduite ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu. En voici quelques exemples :

  • Pensions, allocations et rentes d’invalidité versées par la Sécurité sociale suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle
  • Rentes d’invalidité versées par une assurance pour le régime de prévoyance complémentaire facultatif
  • Majoration pour assistance d’une tierce personne (MTP)
  • Pensions militaires d’invalidité, des victimes de la guerre et des allocations complémentaires
  • Allocations soutenant les lois et les décrets d’assistance et d’assurance pour les personnes handicapées
  • Pensions et indemnités versées aux victimes de l’amiante
  • Rente viagère versée pour dommages-intérêts
  • Allocation aux adultes handicapés (AAH)

Simuler mon taux d'imposition

L’administration fiscale a mis en place plusieurs dispositifs destinés à soutenir les personnes en situation de handicap. Si elles remplissent les conditions d’éligibilité, elles peuvent, par exemple, obtenir une demi-part fiscale supplémentaire. 

Elle aura un impact sur l’impôt à payer, car il baisse au fur et à mesure que le quotient familial s’élève. D’autres avantages comme les réductions et les crédits d’impôt ainsi que l’exonération de certains revenus et impôts locaux peuvent également s’y ajouter.

Si vous êtes en situation de handicap, ou bien que vous avez une personne à mobilité réduite à votre charge, vous pouvez calculer vos impôts en amont en utilisant le simulateur proposé par l’administration fiscale. Vous y trouverez deux modèles différents, mais c’est le modèle simplifié que vous devez utiliser pour faire la simulation. 

Nos derniers articles du même thème :

25/6/2024

comment réduire ses charges patronales

Les charges patronales, un fardeau financier pour de nombreuses entreprises, peuvent considérablement peser sur leur rentabilité.

Lire l'article
25/6/2024

Comment prévoir ses charges patronales?

Prévoir ses charges patronales est essentiel pour toute entreprise soucieuse de sa santé financière et de sa planification budgétaire.

Lire l'article
24/6/2024

Est-ce avantageux de créer un foyer fiscal avec son conjoint?

La question de la création d'un foyer fiscal commun avec son conjoint se pose fréquemment dans la gestion financière des couples.

Lire l'article
24/6/2024

suis-je solidaire des impôts de mon époux ou de mon conjoint?

impôts ? Lorsqu'il s'agit de fiscalité et de charges financières, le statut matrimonial ou de PACS (Pacte Civil de Solidarité) joue un rôle important dans la manière dont les impôts sont déclarés et payés.

Lire l'article
21/6/2024

Déclarer ses impôts quand on est mariés ou pacsés

La déclaration d'impôts constitue une étape incontournable dans la vie de tout citoyen, et lorsqu'on est marié ou lié par un pacte civil de solidarité (PACS), cette démarche revêt une dimension particulière.

Lire l'article
19/6/2024

Comment paye-t-on moins d'impôts grâce à un enfant?

La naissance d’un enfant aura un impact significatif sur l’impôt dû par le foyer fiscal.

Lire l'article