AccueilGuide des impôts
Les erreurs à ne pas commettre quand on déclare ses revenus en tant que freelance

La déclaration d'impôts du freelance

Businessman working and writing notes in officeby JESHOOTS.COM
Détails de publication
Naviguez sur nos réseaux :

Sommaire

Avec tous les avantages à tirer du statut de freelance, il séduit de nombreuses personnes souhaitant voler de leurs propres ailes et se lancer dans l’entrepreneuriat. Il faut quand même penser à la fiscalité avant de commencer, car elle fait partie intégrante des responsabilités financières de chaque entrepreneur.

Le régime fiscal des freelances

Un freelance peut choisir entre 4 options pour son régime fiscal :

  • Le régime de la micro-entreprise : elle est accessible aux entreprises individuelles et aux EURL dont le chiffre d’affaires est inférieur à un seuil spécifique à son activité : 176 200 € pour les entreprises œuvrant dans l’achat/revente de marchandises et les prestations d’hébergement et 72 500 € pour les prestations de services commerciales ou artisanales ainsi que les professions libérales.
  • Le régime du bénéfice réel simplifié : elle s’adresse aux entreprises individuelles avec un chiffre d’affaires annuel HT inférieur à un seuil spécifique à son activité : 247 000 € pour les prestations de services et 818 000 € pour les prestations d’hébergement et les ventes.
  • Le régime du bénéfice réel normal : il concerne les entreprises individuelles dont le chiffre d’affaires dépasse le seuil du régime réel simplifié. Dans ce cas, elles doivent s’acquitter d’une TVA.
  • Le prélèvement à la source ou PAS : elle s’applique aux travailleurs indépendants, sauf les micro-entrepreneurs qui ont choisi le versement libératoire de l’impôt sur le revenu. Le PAS permet de prélever les impôts au moment où le freelance perçoit ses revenus.

Les erreurs classiques du freelance dans sa déclaration d'impôts

L’inexactitude dans le montant de chiffre d’affaires déclaré est l'une des erreurs classiques des freelances dans la déclaration de leurs impôts. Ils doivent en effet déclarer leur chiffre d’affaires brut et y inclure tous les revenus générés par leurs projets, même les montants les plus faibles.

Une autre erreur classique est aussi le non-respect des délais de déclaration et de paiement des impôts. Pourtant, une telle erreur peut entraîner des pénalités et des intérêts.

D’un autre côté, les freelances peuvent aussi oublier certains documents indispensables lors de leur déclaration d’impôts. En principe, ils doivent garder des registres précis de leurs revenus, de leurs dépenses et toutes les transactions professionnelles réalisées.

D’autres erreurs peuvent aussi s’y ajouter : mauvaise classification fiscale, omission des frais professionnels, incompréhension des obligations fiscales, etc. La meilleure façon de les éviter, c’est de se faire accompagner par un expert.

Simulation des impôts du freelance

Les impôts à payer pour les freelances dépendent généralement de leurs revenus. La méthode la plus simple pour faire la simulation, c’est d’utiliser un simulateur de revenus en ligne, comme celui proposé par l’Urssaf.

Sinon, vous pouvez aussi passer par les étapes ci-dessous si vous souhaitez le faire vous-même :

  • Déterminez votre statut fiscal
  • Calculez vos revenus annuels
  • Regroupez toutes les dépenses déductibles d’impôt
  • Calculez votre impôt sur le revenu
  • Estimez vos cotisations sociales en vous basant sur votre statut et vos revenus
  • Faites l’addition de l’impôt sur le revenu estimé avec les cotisations sociales et vous obtiendrez le montant total de vos impôts. 

Nos derniers articles du même thème :

30/4/2024

Quand faut-il déclarer ses impôts?

La période de déclaration d'impôts est un rendez-vous annuel qui suscite souvent des questions sur les délais, les modalités et les éventuelles nouveautés fiscales.

Lire l'article
29/4/2024

Tout savoir sur le foyer fiscal

Le foyer fiscal représente un concept fondamental dans le système fiscal français, régissant la manière dont les impôts sur le revenu sont déclarés et payés.

Lire l'article
29/4/2024

Savoir combien je vais payer d'impôts cette année

La Simulation de vos impôts sur le revenu

Lire l'article
26/4/2024

Comprendre le prélèvement à la source

Le prélèvement à la source représente une évolution majeure dans le paysage fiscal français, impactant directement le mode de collecte de l'impôt sur le revenu.

Lire l'article
22/4/2024

Limiter ses impôts en investissant dans l'immobilier Pinel

La loi Pinel permet aux investisseurs de profiter d'incitations fiscales attractives tout en favorisant le développement de logements locatifs dans des zones à forte demande.

Lire l'article
22/4/2024

Les déductions d'impôts pour les propriétaires

La propriété immobilière représente souvent l'un des investissements les plus importants dans la vie d'un individu.

Lire l'article