Facebook Pixel

Portage salarial RH : le guide pour se lancer comme consultant en ressources humaines

Philippine avatar

Écrit par Philippine

Publié le 15/02/2022

Inès négocie ses contrats
Sommaire

Alors que la fonction RH devient de plus en plus stratégique, de nombreuses entreprises peinent à trouver en interne les compétences dont elles ont besoin. C’est pourquoi elles se tournent volontiers vers des profils de consultants en ressources humaines : des prestataires externes qui mettent leur expertise au service de leur clientèle pour des missions ponctuelles. Vous envisagez de vous lancer comme consultant freelance dans ce secteur ? Vous n’êtes pas seul(e) à vous interroger sur le statut idéal pour exercer.  Il existe plusieurs profils de portage salarial. Il se trouve que le portage salarial est tout à fait adapté aux différents métiers des ressources humaines. Suivez notre guide du portage salarial RH pour tout savoir avant de démarrer votre activité !

Devenir consultant en portage salarial RH, ça veut dire quoi ?

Le consultant en ressources humaines est un prestataire indépendant qui prend en charge une mission (ou des missions) pour le compte d’une entreprise. Cela permet à la société cliente de bénéficier de compétences dont elle ne dispose pas en interne, et au consultant indépendant de rester autonome, de varier les missions et de fixer ses propres honoraires.

Néanmoins, pour exercer un métier de consultant en freelance, il faut un cadre juridique. Si vous envisagez d’exercer votre activité RH de façon indépendante, trois possibilités s’offrent à vous :

  • Opter pour le statut d’auto-entrepreneur. Une solution intéressante pour démarrer une activité grâce à l’absence de contraintes administratives et comptables, mais vite limitée en raison du plafond de bénéfices (72 600 € pour les prestations de services). C’est aussi un statut presque dénué de protection sociale.

  • Créer une entreprise individuelle (EURL ou SASU). Une bonne solution pour un consultant indépendant, à ceci près que les démarches sont lourdes et coûteuses,  que les délais de création sont assez longs, et que la protection sociale est réduite à sa plus simple expression.

  • Recourir au portage salarial. Devenir salarié porté vous permet de lancer votre activité tout de suite (dès que vous trouvez une mission), d’être autonome à 100 %, et en même temps de bénéficier de tous les avantages du statut de salarié. Parmi toutes les solutions, c’est donc la plus adaptée à la mise en place d’une activité en freelance dans les métiers des ressources humaines.

Reste à savoir plus en détail comment fonctionne le portage salarial en RH.

Comment fonctionne le portage salarial en RH ?

Le portage salarial est un statut flexible, entre indépendance et salariat, qui combine le meilleur des deux mondes. Choisir le portage salarial en RH vous permet d’exercer comme freelance, mais en bénéficiant de la même sécurité, et de la même protection sociale, qu’un salarié. Ce double avantage est propre au portage.

Son fonctionnement met en jeu une relation entre trois intervenants :

  1. Le salarié porté,

  2. La société de portage salarial,

  3. Le client du consultant freelance.

Ces trois acteurs sont unis par des liens contractuels. Le salarié porté signe un contrat de travail avec l’entreprise de portage et réalise des missions pour le client. Ces missions sont facturées par la société de portage salarial, qui reverse un salaire au consultant en portage, calculé sur le chiffre d’affaires. De leur côté, la société et le client sont  liés par un contrat de prestation qui donne un cadre juridique à la mission et reprend les modalités négociées en amont par le salarié porté.

Le contrat de travail signé par le consultant en portage salarial RH peut prendre fin de plusieurs manières :

  • Soit parce qu’il arrive à son terme (dans le cadre d’un CDD, dont la durée correspond le plus souvent à la mission réalisée) ;

  • Soit parce que le salarié porté y met fin (en CDI : à tout moment pendant la période d’essai, en cas de démission ou de rupture conventionnelle ; en CDD dans certains cas particuliers) ;

  • Soit parce que la société de portage y met un terme (rupture du contrat pendant la période d’essai, licenciement).

Pourquoi recourir au portage salarial pour vos missions de ressources humaines ?

Nous disions plus haut que le recours au portage salarial en RH est tout à fait adapté. Cela s’explique par les avantages du portage :

  • Vous conservez l’autonomie du freelance : choix des missions, des clients, du cadre de travail, des horaires et des tarifs.

  • Vous déléguez la gestion administrative de votre activité à l’entreprise de portage. Celle-ci s’occupe de la facturation, de la comptabilité, des déclarations sociales et fiscales, des versements, et des éventuelles relances en cas de retard de paiement de la part de l’entreprise cliente. En vous libérant de ces tâches chronophages, la pratique du portage salarial en RH vous permet de vous concentrer sur votre métier.

  • Vous bénéficiez d’une protection sociale complète, au même titre qu’un salarié classique : sécurité sociale, mutuelle, assurance chômage, cotisations retraite. La société de portage peut aussi prendre en charge certains frais professionnels.

  • Votre rémunération est plus élevée qu’en tant que salarié. Bien sûr, votre salaire dépend de votre niveau de compétences, de votre expérience et des clients avec lesquels vous travaillez. Mais dans l’absolu, le salaire d’un consultant en portage dans les ressources humaines tourne autour de 5 000 € bruts par mois. 

  • Vous disposez d’un statut attractif aux yeux des entreprises clientes. Celles-ci se tournent de plus en plus vers des consultants en ressources humaines indépendants. 

Quels métiers RH exercer en portage salarial ?

Après avoir découvert tous les avantages du portage salarial en RH, vous vous demandez peut-être si votre spécialité est éligible à cette pratique. La réponse est simple : la plupart des missions de ressources humaines peuvent faire l’objet d’un contrat de portage, dès lors que vous exercez comme consultant.

Quels sont les domaines de compétences recherchés par les entreprises ?

  • Sourcing et recrutement,

  • Licenciement,

  • Réalisation de bilans de compétences, 

  • Accompagnement à l’évolution professionnelle,

  • Validation des acquis de l’expérience,

  • Reclassement du personnel, 

  • Gestion du personnel,

  • Gestion des conflits et des risques psychosociaux, 

  • Formation/coaching,

  • Mobilité internationale,

  • Et bien d’autres !

Ce qui est intéressant avec le portage salarial RH, c’est que vous pouvez vous spécialiser dans un domaine spécifique ou opter pour une approche transversale et proposer des prestations plus globales. Vous êtes libre de faire comme vous l’entendez, en fonction de vos envies, de vos compétences, de votre expérience et des missions que vous décrochez.

Alors, vous commencez quand ?

Vous pouvez également consulter notre article sur le portage salarial immobilier.

Pour aller plus loin :

Prêt à vous lancer ?

Nous contacter