Facebook Pixel

Portage administratif : comment ça fonctionne ?

Romain avatar

Écrit par Romain

Publié le 17/02/2022

Le principe du portage salarial est simple : en signant un contrat de travail avec une société de portage, vous conservez votre autonomie tout en profitant des avantages du statut de salarié. Mais avec le portage salarial, avantages et inconvénients doivent être pesés avec soin : en contrepartie de la protection sociale dont vous bénéficiez, vous êtes lié(e) à l’entreprise de portage et devez vous assurer de pouvoir réaliser des prestations régulières. Or c’est très différent avec le portage administratif, une solution conçue pour répondre aux besoins des entrepreneurs souhaitant exercer leur activité en toute liberté, sans se préoccuper de la gestion administrative, mais sans s’engager par le biais d’un contrat de travail. Vous voulez en savoir plus ?

Le portage administratif, qu’est-ce que c’est ?

Le portage administratif, aussi appelé portage commercial, est un service proposé par certaines entreprises de portage salarial au profit des entrepreneurs individuels qui souhaitent faire porter leurs prestations sans modifier leur statut ni signer de contrat de portage. Le fonctionnement en portage administratif est donc proche de ce qu’il se passe en portage salarial classique, à ceci près que le consultant ne devient pas salarié porté : seules ses missions font l’objet d’un portage.

Ainsi, en portage commercial, vous conservez votre structure juridique : micro-entreprise, EURL, EIRL ou SASU. Vous passez par une société de portage pour facturer vos clients, mais sans signer de contrat de travail. Au lieu d’avoir le statut de salarié porté, vous restez consultant indépendant tout en bénéficiant de la prise en charge de votre gestion comptable par la société de portage.

Dans le cadre du portage salarial, votre chiffre d’affaires est transformé en salaire versé par l’entreprise de portage. Mais avec le portage administratif, vous touchez des honoraires.

Comment se déroule une prestation en portage administratif ?

Prenons un exemple pour bien comprendre le fonctionnement du portage administratif. Vous êtes micro-entrepreneur et venez de trouver un nouveau client. Vous définissez avec lui les modalités de vos prestations de services, le cadre de travail, ainsi que vos tarifs.

Au lieu d’être matérialisée par un contrat de travail et un contrat de prestation, comme c’est le cas pour le portage salarial, la relation tripartite est validée par des bons de commande : 

  • Un bon de commande est signé entre l’entrepreneur et la société de portage

  • Un autre bon de commande est signé entre la société de portage et l’entreprise cliente

Une fois la prestation terminée, vous transmettez votre compte rendu d’activité et votre facture à la société de portage. Celle-ci facture l’entreprise cliente, collecte le paiement, et vous reverse vos honoraires après soustraction de ses frais de gestion.

Quels sont les avantages du portage administratif ?

Le principal avantage de cette forme particulière de portage salarial réside dans la simplification administrative dont vous profitez en tant que consultant indépendant. Avec le portage administratif, vous continuez à exercer votre activité sans rien changer à votre statut. En même temps, la gestion comptable de votre mission est prise en charge par la société de portage : celle-ci s’occupe du suivi du règlement par vos clients.

Par conséquent :

  • Vous facturez l’entreprise de portage au lieu de facturer le client ;

  • Vous êtes rémunéré sous forme d’honoraires par la société de portage ;

  • Vous laissez le soin à votre intermédiaire de gérer les éventuels litiges (retards de paiement, recouvrement).

C’est un avantage majeur, car la gestion d’une facture de client peut s’avérer complexe et chronophage, surtout lorsqu’il existe des contraintes particulières. Par exemple, les entreprises qui travaillent avec le secteur public doivent générer des factures électroniques en passant par le portail Chorus Pro. Le recours au portage administratif vous évite d’avoir à vous plonger dans les détails administratifs de ce mode de facturation !

C’est très intéressant (et sécurisant) si vous pratiquez le portage salarial international, en particulier si vos clients vous paient avec des devises étrangères.

Enfin, pour un micro-entrepreneur, il existe un autre avantage : la possibilité de décaler votre trésorerie de manière à ne pas dépasser votre plafond annuel de bénéfices. Par exemple, en facturant en novembre d’une année X et en encaissant au mois de janvier de l’année Y suivante, les honoraires versés compteront bien pour l’année Y. Si vous étiez trop proche du plafond pour l’année X, c’est une façon de décaler votre bénéfice pour conserver votre statut juridique.

Quel est le coût du portage administratif ?

Le recours au portage administratif a un coût, qui correspond aux frais de gestion pratiqués par l’entreprise de portage salarial. Ces frais varient entre 3 et 10 % du montant TTC facturé aux clients.

Attention : vous devez tenir compte de la TVA ! Celle-ci s’applique même si vous n’êtes pas assujetti en tant que micro-entrepreneur. Ce qui veut dire que la société de portage facture la mission à l’entreprise cliente en intégrant les 20 % de TVA, ce qui n’aurait pas eu lieu si vous aviez facturé vous-même votre client. Si vous êtes déjà assujetti à la TVA, rien ne change.

Quelles sont les contraintes du portage commercial ?

Avant de choisir l’option du portage administratif, vous devez tenir compte de quelques contraintes :

  • Dans la majorité des cas, les entreprises de portage facturent les entreprises et les associations, mais pas les personnes physiques. Si vos prestations de services concernent surtout des particuliers, vous risquez d’être confronté(e) à des refus de la part des sociétés de portage.

  • Si vous ne disposez pas déjà d’une structure juridique, vous devez en passer par la création d’entreprise.

  • Alors que le salarié porté bénéficie des avantages du statut de salarié (protection sociale, assurance chômage, mutuelle, épargne salariale, salaire versé tous les mois), l’entrepreneur ayant recours au portage administratif reste indépendant. Vous n’avez donc pas accès à ces avantages.

  • Vous devez être assuré(e) pour la responsabilité civile professionnelle et être à jour de vos cotisations sociales Urssaf (la société de portage vous demandera de lui présenter une attestation).

En conclusion, le portage administratif est une solution très intéressante pour les indépendants qui souhaitent exercer leur activité en toute liberté et déléguer leur gestion comptable, mais sans profiter des avantages du statut de salarié.

Prêt à vous lancer ?

Nous contacter