Facebook Pixel

Quels sont les commerces les plus rentables en 2022 ?

Sophie avatar

Écrit par Sophie

Publié le 25/04/2022

Plusieurs raisons poussent les gens à se lancer dans l'entrepreneuriat : indépendance, flexibilité, autonomie, liberté. Touchant désormais des domaines professionnels variés, il attire de plus en plus de personnes. Cependant, les démarches ne sont pas faciles. Comment ouvrir un commerce et quelles sont les étapes à suivre ? Un diplôme ou une formation sont-ils nécessaires ? Quelles sont les formalités et les conditions ? Nous allons vous aider à comprendre les démarches dans la création d’une franchise.

Les démarches pour ouvrir un commerce

De nombreuses personnes se disent « j’aimerais ouvrir un commerce » et souhaitent se lancer dans la création de franchise. Cependant, un bouton magique n’existe pas encore pour sauter du statut de salarié à celui de freelance. Heureusement, la démarche pour ouvrir un commerce n’est pas si compliquée.

Ou se renseigner pour ouvrir un commerce ?

La commission départementale d’aménagement commerciale ou le CDAC est à la disposition de toutes personnes souhaitant pour toute demande d’autorisation d’exploitation commerciale concernant les projets d’extension ou de création d’un commerce de détail. Vous pouvez donc vous y renseigner pour ouvrir un commerce à Paris. 

Formation pour ouvrir un commerce  

Concernant les formations requises, vous devez au minimum détenir un bac général, un bac technologique ou un bac professionnel. D’autre part, le CAP offre des formations spécifiques pour devenir boulanger ou boucher. AInsi, si vous vous dites : « je veux ouvrir un commerce », n’hésitez pas à suivre une formation dans le domaine que vous intégrez.

Diplôme de gestion pour ouvrir un commerce, obligatoire ou non ?

Pour créer une franchise, un diplôme agréé par l’État n’est pas exigé. Toutefois, une formation du dirigeant est recommandée, selon la spécialité de son activité.

Quelle autorisation pour ouvrir un commerce ?

Peut-on ouvrir un commerce sans autorisation de la mairie ?

Un permis de construire est nécessaire et doit être présenté pour toute exploitation commerciale. La demande d’autorisation d’ouvrir un commerce s’adresse à la mairie de la commune d’implantation de la franchise. Pour les projets qui ne requièrent pas de permis de construire, la demande s’adresse au secrétariat de la commission départementale d’aménagement commercial ou le CDAC. Une autorisation des pompiers pour ouvrir un commerce est conseillée pour les établissements Horeca en plus d’une autorisation de la mairie pour ouvrir un commerce.

Ouvrir un registre du commerce 

Généralement, les formalités de création de freelances commencent par la constitution de la franchise. Une immatriculation est ainsi obligatoire dans les démarches à faire pour ouvrir un commerce. Elle se fait au sein de la chambre de commerce et d’industrie ou la CCI. Cependant, pour certaines activités mélangeant activités artisanales et activités commerciales, cela peut changer en fonction de la chambre de métiers.

Quel budget pour ouvrir une boutique ?

Pour pouvoir déterminer le capital nécessaire pour ouvrir un commerce et quel commerce ouvrir avec un petit budget. Une étude financière doit être réalisée. Pour se faire, il faut calculer les produits et charges prévisionnelles, les marges, le seuil de rentabilité et le besoin en financement pour ouvrir un commerce. Ainsi, la réponse à la question « combien d’argent pour ouvrir un commerce “dépend du projet prédéfini. Pour ouvrir un commerce sans apport et ouvrir un fond de commerce, le créateur peut trouver de l’(aide création d’entreprise) https://www.embarq.fr/aide-creation-entreprise pour ouvrir un commerce demander un crédit pour ouvrir un commerce ou bien obtenir un prêt pour ouvrir un commerce.

Comment ouvrir un commerce en France et quel commerce ouvrir dans un village ?

 En plus de l’étude de faisabilité, la recherche d’un local doit également être effectuée. Le positionnement doit être choisi en fonction du type d’activité prévu. En effet, pour ouvrir un commerce dans un aéroport et mener à succès la franchise, l’offre doit être bien adaptée et spécifique. Il en est de même pour ouvrir un commerce en campagne. Si vous soulez savoir quel commerce ouvrir dans un petit village, les activités commerciales alimentaires sont plus rentables.

Choisir le domaine d’activité 

Le mot commerce regroupe plusieurs activités différentes. On peut, par exemple ouvrir un commerce dans de nombreux domaines :

  • ouvrir un commerce de pressing 

  • ouvrir un e-commerce en France 

  • ouvrir un commerce en ligne 

  • ouvrir un commerce alimentaire en France 

  • ouvrir un commerce franchisé 

  • ouvrir un commerce de jeux vidéo 

Etc.

Le choix dépend donc des besoins constatés, et des solutions que vous pouvez apporter.

Comment ouvrir un commerce alimentaire ?

Pour ouvrir un commerce indépendant dans le domaine de l’alimentation, le choix de catégorie de commerces doit être fait : supérette, supermarché ou hypermarchés. Le choix de la spécialité peut être ensuite fait : produits surgelés, fruits et légumes, pain et pâtisserie. L’adaptation du local en un lieu commercial est également à faire, à savoir l’assainissement pour respecter les règles d'hygiène requises.

Comment ouvrir un commerce de vêtement ?

La première chose à faire dans la création d’un commerce vêtement et la rédaction de statut comprenant la dénomination, la forme et l’objet de la franchise. La constitution du capital doit ensuite être faite ainsi que la publication à l’annonce légale. Concernant les formes juridiques en matière de magasin de vêtement, plusieurs types de sociétés existent. Il suffit donc de faire le choix entre l’EURL ou entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée, SAS ou société par actions simplifiées, SARL ou société à responsabilité limitée et SASU ou société par actions simplifiée unipersonnelle. 

Comment ouvrir un site e-commerce ?

On peut ouvrir un site e-commerce en 7 étapes :

  1. Choisir le secteur d'activité : alimentaire, vestimentaire, etc.

  2. Etudier la concurrence : une étude de marché qui va déterminer le positionnement marketing, la stratégie de communication, etc.

  3. Rédiger le cahier de charges : fonctionnement du site, le site, le nombre de pages, etc. Elaborer les catalogues de produits. Et rédiger la description des produits.

  4. Définir les moyens de paiement.

  5. Mettre au point les modes de livraison.

  6. Créer le site de vente en ligne. Et rédiger le contenu du site.

  7. Mette le site en ligne.

Prêt à vous lancer ?

Nous contacter